Aitai…aenai

Après Nanoha 2004, je remonte un an plus tôt et ramène Yami to Boushi to Hon no Tabibito. J’ai dit que j’avais une envie de Noto Mamiko : )

Yamibou est une série spéciale dans le sens où à l’époque de sa diffusion, je n’avais pas forcément développé mon oreille seiyuu, même pour les “évidentes” comme Noto Mamiko (c’était 2003 en même temps) et où j’avais bloqué sur le fait que ce soit elle dessus plus tard. “Ehhh? Elle est aussi capable d’une voix comme ça??” Du coup son rôle de Hazuki reste marquant pour moi.

Un peu comme Tamura Yukari dans Mai-HiME, habitué que j’étais à ses voix Nanohaesque, voir que c’était elle Midori… o_O. Et ne parlons pas de Higurashi, elle m’a tué dans Kai.
Ou encore Mizuki Nana dans Princess Tutu. Son rôle de Rue est magnifique parce que le personnage passe par énormément de choses, énormément d’émotions conflictuelles dans le même épisode et sa voix s’adapte parfaitement à toutes ces situations. Ca plus le fait que Princess Tutu est vraiment une excellente série dans son ensemble.

Erm, Noto donc, et sa voix si particulière… qu’en me remettant un peu avant-hier sur Shirokuma Cafe j’étais sûr que c’était elle la journaliste du magazine. Et bingo en regardant les crédits de l’ED : ) Pareil en regardant un épisode de Aikatsu! et en entendant la mère. J’aime Noto mais j’ai lâché la série parce que urgh et que j’ai suffisamment ma dose de drama idol irl avec AKB48, merci beaucoup.

Title : Première ligne de l’OP de Yamibou, 「瞳の中の迷宮」. Me donne envie de ressortir Animelo 2006 ça.

Leave a Comment