Yamibou / Mamiko x Nana-chan / Nendoroid

Yami to Boushi to Hon no Tabibito

Donc, Yami to Boushi to Hon no Tabibito a été acquis par Media Blaster. Genre la série que plus personne n’y croyait.

A priori rien n’a été dit entre temps s’il s’agit de la version DVD ou Blu-ray. Dans tous les cas, vu que je n’ai finalement pas acheté la version BD japonaise sortie en mars, je prendrai cette version avec sous-titres : ) On va juste attendre que la bête soit sortie vu que quitte à passer une commande sur amazon.com, j’aime bien en général prendre plusieurs choses en même temps.

J’adore cette série. Elle est bizarre, à l’ouest, avec des scènes parfois assez graphiques qu’on ne sait pas trop d’où ça vient (je sais que c’est basé sur un eroge, mais quand même), mais tout prend plus ou moins sens quand on arrive au bout du voyage.

Et le plus ? Noto Mamiko. Je soule avec ça, mais sa voix dans cette série ? Eargasm, je crois qu’il n’y a pas d’autre mot.
Ce rôle là reste l’un de mes préférés d’elle rien que pour sa voix, quoique je l’adore aussi dans Jigoku Shoujo quand elle se lâche (au passage vu que je suis dans Toaru Majutsu no Index, j’étais plié de rire dans le second Spécial XD).

C’est marrant parce que mes rôles favoris pour Noto Mamiko et Mizuki Nana (qui sont mes deux seiyuu préférées) sont des rôles d’anime assez anciens et/ou obscurs. Je lisais récemment un thread sur Nana-chan où les gens listaient leurs rôles favoris d’elle, et le plus souvent ressortait Fate Testarossa. Perso si c’est bien Mahou Shoujo Lyrical Nanoha qui m’a fait découvrir les deux facettes de Nana-chan (seiyuu et chant), mon rôle absolu d’elle est Rue-chan de Princess Tutu. Son personnage est tellement partagé dans la première partie de la série que c’en est excellent de la voir passer par une multitude d’émotions.

Enfin bon, deux séries anciennes fortement conseillées pour différentes raisons, mais une commune restant la qualité des seiyuu.
Et moi il faudrait que je regarde les deux dernières saisons de Jigoku Shoujo aussi un jour (la première avait mon duo Noto/Mizuki, le rêve malgré le peu d’interactions).

Yami to Boushi to Hon no Tabibito

Pour continuer sur Nana-chan, je pense que ceci va me couter cher puisqu’ils ne les vendent qu’aux concerts.

Je ne suis pas super fan des Nendoroid (c’est pas pour rien que je n’en n’ai que 3 essentielles (Luka, Nanoha, Fate) et quelques nendo-petit Nanoha et BRS) mais là… Nana-chan quoi. Il y a Yukarin aussi mais quitte à devoir y mettre je sais pas combien sur Y!JA… Nana-chan prend la priorité.

Nana-chan dont le prochain single sort le 31 juillet, woohou! Mine de rien, depuis la sortie de l’album en décembre, puis les concerts et sa collaboration avec T.M.Revolution, ben elle n’avait rien sorti de perso depuis.

On va dire que la Nendoroid compensera pour ce vide : )

//Et aucun rapport, mais chaque fois que Touch de Daft Punk commence, j’ai l’OP de Touch qui arrive au grand galop >_>

Leave a Comment