[Light Novel] Is It Wrong to Try to Pick Up Girls in a Dungeon? par Omori Fujino

Is It Wrong to Try to Pick Up Girls in a Dungeon?Ayant enfin trouvé le temps de finir la lecture du premier tome du Light Novel Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru no Darou ka, traduit en anglais par Is It Wrong to Try to Pick Up Girls in a Dungeon?, je me suis dit que j’allais en parler.

J’ai vu passer le titre de cette série lors de l’annonce de son adaptation animée et honnêtement, je me suis dit “wtf?”. Normal avec un titre d’une, aussi long, et de deux, qui te fait te demander d’entrée de jeu si le MC va bien dans sa tête. Après ça donne aussi mauvaise impression parce qu’on sent venir le MC dragueur/pervers et le harem. Mais si la lecture confirme en effet le harem, le MC est différent de ce qu’on pouvait penser, bien qu’il tombe dans le cliché “simple d’esprit” niveau relations avec le sexe opposé (certains diraient “innocent”).

L’univers est intéressant parce que si on part dans du fantasy/RPG c’est différent de ceux qu’on connait plus ces dernières années comme Log Horizon ou Sword Art Online(*) où des joueurs se retrouvent coincés dans le jeu. Ici les deux sont mêlés. On se retrouve dans un monde où il y a très longtemps les Dieux qui s’ennuyaient sont venus sur Terre. Dans Orario, la “Ville Labyrinthe”, ils se sont établis sous forme de Familia au sein desquelles ils recrutent des aventuriers, lesquels sont considérés comme leurs “enfants”.

Ces aventuriers le deviennent en recevant une “bénédiction” de la divinité qui les accepte, ce qui leur permet d’aller affronter les monstres présents dans le labyrinthe géant se trouvant sous la ville (le Donjon) et donc de gagner de l’argent pour subvenir à leurs besoins, mais aussi à ceux de leur divinité.

Ce donjon est comme un donjon classique de RPG, avec divers niveaux qui font que plus on progresse, plus les monstres sont de niveau élevé, et comme dans un RPG, ils réapparaissent.
Par rapport aux aventuriers, ils ont aussi un système de level up, le Falna, qui est mis à jour par la divinité et est inscrit en permanence sur leur dos (mais tout le monde ne peut pas le lire). De plus, il faut qu’il soit mis à jour pour que les effets se fassent ressentir.

Notre MC se nomme donc Bell Cranell et est venu dans la ville de Orario pour devenir aventurier avec des idéaux assez tordus mis dans sa tête par la version idéalisée que son grand-père lui en a donné. En gros son idée est de le devenir afin de sauver glorieusement une demoiselle en détresse dans un donjon et de la faire tomber sous son charme. Manque de bol, c’est lui qui se fait sauver et si il tombe sous le charme de sa sauveuse, cet idiot part en courant ^^; (ça se passe dans les cinq premières pages, c’est pas du spoil)

Sans argent ni talent particulier, il a eu du mal à trouver une Familia qui voulait de lui. Par chance (?) il a rencontré Hestia, déesse qui a du mal à monter sa Familia pour diverses raisons.

On tourne donc autour de ces deux là avec Bell qui veut devenir plus fort pour se remettre de sa déconfiture face à Aiz Wallenstein (qui l’a sauvé) ainsi que pour atteindre un minimum son idéal, et Hestia qui veut l’aider au maximum, mais qui est jalouse parce qu’intéressée par Bell (évidemment). Bell est également entouré d’autres personnages féminins, dont Eina Tulle qui s’occupe de lui à la Guilde (qui gère les aventuriers) et Syr Flover qu’il rencontre dans une auberge.

Les autres divinités sont également de la partie lorsque l’on suit Hestia, laquelle n’entretient pas forcément de bonnes relations avec tout le monde. On voit aussi que certains ont des notions bizarres côté design (^^;) et amusements.

Bien que le harem se construise et que ça ne soit pas vraiment ma tasse de thé (tout dépend du comment il est construit/géré), il reste des éléments intéressants dans ce LN. On voit que l’auteur a placé tout un tas de personnages avec des personnalités différentes, qui ont des motivations différentes ou qu’on ne connait pas exactement encore. D’autres sont à venir puisque le PV de l’anime présente quelqu’un qui n’est pas encore apparu, et reste le mystère des compétences de Bell qui sont peu communes si on en croit Hestia.

Le site de l’anime (animé par J.C. Staff et dirigé par Yamakawa Yoshiki (Little Busters!)) nous a annoncé une partie du cast, avec Bell doublé par Matsuoka Yoshitsugu (Kirito dans SAO), Hestia par Minase Inori (Eddelrittuo dans Aldnoah.Zero), Eina par Tomatsu Haruka (Asuna dans SAO), Aiz par Onishi Saori (Eriri dans Saenai Heroine no Sodatekata), Syr par Ishigami Shizuka (qui a eu pas mal de MC dans des séries ecchi que je n’ai donc pas vues) et Ririruka par Uchida Maaya (Hiyori dans Noragami). Je n’ai pas parlé de cette dernière parce qu’elle n’est pas apparue dans le premier tome (du moins si oui je ne m’en souviens pas). Par contre beaucoup de personnages ne sont pas encore présentés (notamment les autres divinités), tant au niveau du cast que dans la vidéo promo sortie lors du Comiket 87 (ci-dessous).

L’univers a l’air joli et coloré, avec toutes les races des mondes fantasy/RPG présentes, et Hestia bien représentée dans toute la gloire de son surnom donné par les autres divinités : Loli Big Boobs… Et franchement si l’univers est intéressant et le livre agréable à lire… j’espère qu’ils ne dériveront pas à fond dans le fanservice parce que si c’est supportable en lecture (ça reste assez léger) c’est souvent amplifié lorsque c’est animé histoire de booster les ventes de ce côté.

Ce qui est bien dommage de mon point de vue parce que ça en devient vraiment un frein, et autant la série peut être très bien, autant l’abus me fait vite lâcher. Exemple le plus récent : Absolute Duo que j’ai lâché dans les cinq premières minutes du second épisode (la seconde partie du premier m’avait déjà refroidi) vu les clichés fanservice dans lesquels ça partait. J’en retiens juste l’OP par Konomi Suzuki qui comme d’habitude est excellente. Trinity Seven a subi le même sort la saison dernière.

Quoiqu’il en soit, on verra bien. C’est une des série qui arrivera au printemps 2015 et si c’est vraiment trop poussé à mon gout je resterai sur les Light Novels. Dont il est dommage que le second tome ne sorte que fin avril, j’aurais bien aimé être plus loin dans l’histoire avant l’arrivée de l’anime : /

Informations :
Is It Wrong to Try to Pick Up Girls in a Dungeon? (ダンジョンに出会いを求めるのは間違っているだろうか)
Histoire : Omori Fujino (大森 藤ノ)
Illustrations : Yasuda Suzuhito (ヤスダ スズヒト)
Editeur (US) : Yen Press (Collection YenON)

(*)Sword Art Online dont j’ai les 3 premiers tomes à lire et Log Horizon dont le premier est pré-commandé (sortie fin avril).

4 thoughts on “[Light Novel] Is It Wrong to Try to Pick Up Girls in a Dungeon? par Omori Fujino

  1. Salut, je rebondi un peu sur ce que tu viens de dire, ton annalyse est intéressante, mais je trouve que tu es dur sur Trinity Seven et absolute duo qui sont pas de mauvaise facture, certe face à des titans sorties l’année dernière comme strike the blood ou même no game no life, Akame ga kill etc.. Ils restent toutes fois très interessant scénaristiquement parlant et attachant.
    On ne peut pas faire une critique basé sur 5 minutes du mangas dont 1m30 d’openning, tu devrais poussés à l’épisode 2 pour absolute duo, la vraie histoire se met en place et là on y voit un réel interet.
    En ce qui concerne trinity seven ca m’etonne que tu n’es retenue que l’op certe il est géniale, mais l’histoire aussi n’est vraiment pas mauvaise. Certe à coté de sword art online qui métonne que tu commences que maintenant car c’est le manga qui à fait le plus de bruit ces derniers temps, trinity seven peut paraitre bien pâle, mais il ne faut pas oublier que c’est pas les mêmes moyens qu’il y a derrière ^^

    • Salut,
      et merci de ton commentaire : )

      Absolute Duo j’ai regardé au moins le premier épisode en entier. La première partie était pas mal avec un concept intéressant, mais la seconde est partie tellement rapidement en fanservice gratuit que c’en était pas drôle. Et quand j’ai vu que ça commençait exactement pareil dès le début de l’épisode 2 avec en plus des clichés, j’ai lâché. J’en suis le premier déçu, mais si c’est pour regarder la série en accéléré (je fais ça parfois), ça n’en vaut pas vraiment la peine.

      Trinity Seven j’ai tenu jusqu’à l’épisode 4. L’histoire semblait intéressante, avec là aussi un concept pas mal. Mais pareil, on s’est retrouvé en moins de temps qu’il faut pour le dire avec du fanservice gratuit. Le seule justification venait ici de sa magie, mais bon, ça sert de justification pour en mettre encore plus -_-”
      Plus on s’éloignait de son objectif avec tout ça.

      En général je pousse au moins jusqu’à trois épisodes si je sens que ça peut m’intéresser. Après il est vrai que certaines séries ne décollent vraiment que passé ceux-ci. C’est un risque à prendre mais je suis une trentaine de séries par saison donc il faut aussi faire des choix. Je me suis forcé sur certaines la saison précédente, donc j’ai décidé d’éviter ça cette année.

      L’autre point à noter est que je suis un fan qui commence à vieillir (urgh) et même si je regarde parfois des séries qui pourraient tomber dans ma catégorie “je touche pas ça o0”, je m’éloigne assez de ce qui est harem/ecchi. Pour les harem, surtout quand c’est vraiment le harem cliché et pour le ecchi quand il est omniprésent. Quand les deux sont réunis, c’est pire. Quand ils sont dans des niveaux tolérables pour moi (pas abusé/différent) ou avec une histoire qui tient bien derrière ça “peut” passer. Sinon non. Ou alors il me faut une motivation sous forme de seiyuu que j’adore, mais là aussi c’est pas garanti.

      Un exemple tout bête de cette saison : Saenai Heroine no Sodatekata. Heureusement que j’ai lu que la “vraie” série était complètement différente de l’épisode 00, parce que celui-ci partait exactement dans ce que je n’aime pas avec des clichés de harem cumulés à un point pas possible. La série garde ses personnages clichés mais au moins on n’est pas soumis aux autres. D’autant qu’on a vraiment eu en un épisode ce qui en général fait le sujet de toute une saison ^^;

      Sinon j’ai regardé les deux saisons de Sword Art Online. La première après sa diffusion et la seconde pendant. Ici je parle du Light Novel, les romans originaux dont la série a été adaptée. Je veux les lire pour voir la différence. Je sais d’entrée que l’histoire principale de la première partie, Aincrad, est plus rapide puisque tous les “à côtés” sont dans le second volume. Mon intérêt pour les lire réside principalement dans le dernier arc adapté, Mother Rosario, dont j’ai vraiment eu l’impression qu’il manquait beaucoup dans sa fin. Mais vu que je préfère toujours tout faire en entier si possible, je vais lire tout ça qu’il y a avant, quitte à devoir attendre pour leur sortie ^^

      (oui comme je suis vieux, je fais la distinction anime/manga/light novel, surtout si une série possède les trois supports, comme Sword Art Online par exemple)

  2. Ré Salut :)
    Je comprends mieux ton point de vue à présent, désolé si j’ai été un peu piquant c’est que il y a tellement de personne qui critique sans connaître que ça tue un peu cette belle communauté qu’est la notre.

    Ton argumentaire est bien construit et intéressant à lire, tu es donc de la vieille école je peux facilement deviné pourquoi tu n’as pas accroché à ces mangas qui sont adresse pour un public plutôt adolescent, moi même j’aime pense que j’ai encore cette âme d’enfant et j’aime ce style qui détends bien après une dur journée, cependant c’est sur qu’il y a de plus en plus de fan service dans les nouveaux mangas de cette catégorie après c’est selon le point de vue, personnellement ça ne me dérange pas tant que le scénario reste clair et que ça paété pas dans tous les sens. Moi même auteur de manga enfin amateurs bien entendu j’aime introduire du fan service.

    J’en reviens maintenant à SAO qui pour moi doit rester au stade d’anime et de Light novel, son adaptation en manga par plusieurs dessinateurs étaient selon moi une mauvaise idée ça rend du coup moins bien que l’anime qui est magnifique. Tu as raison pour Mother Rosalio c’est un des meilleur arc et introduit sur de nouvelles choses et surtout qui rappelle que le manga n’est pas si éloigné de la réalité. C’est ce qui est paradoxale avec ce manga on a de très bon arc et d’autres casi sans intérêt pour le scénario global presque dU fan service on y revient encore une fois.

    Pourtant les anciens mangas les premiers comme tu es vieux tu vas connaître :p albator, goldorac, capitaine flame etc.. étaient dénués de fan service alors comment on a put en arrivée aujourd’hui à faire des licences que pour ça ?

    Heureusement c’est encore une minorité mais j’ai peur de la perte de qualité si ça perdure dans ce sens ?

    Mais bon je reste optimiste quand je vois des mangas tel que strike the blood, blood lad, no game no life et bien d’autres le plus dur c’est de tous les suivres ^^ mais bon n’abandonne pas au 5 ème sachant qu’en moyenne c’est 12 épisodes ça vaut le coup de voir la fin même si on est parfois déçu ça fait partit du jeux :)

    • Re,
      Et pas de soucis : )

      Je regarde aussi toujours des séries destinés à des adolescents (ou moins parfois), c’est juste que tous les genres ne me plaisent pas forcément, ou introduisent des aspects que j’aime moins. M’enfin tout reste à tester et bien que je fasse toujours une sorte de pré-selection je ne m’y tiens pas toujours vu que j’ai récupéré cette saison deux séries que je n’avais pas prévu de suivre : )

      Après c’est clair qu’il y a des jours où je préfère me caler devant un truc léger, d’où que mes visionnages ne suivent pas toujours la diffusion au jour près ^^

      SAO oui, j’ai lu de mauvaises choses concernant le manga. Et oui, cette série a des arcs liés très proche de la réalité / choses qui pourraient arriver. Je sais plus où j’ai lu qu’il y avait aussi peut-être un rapport entre Kirito et la technologie derrière Accel World (vu que l’auteur est le même), mais vu que je ne le lis pas et n’ai pas non plus terminé l’anime d’Accel World… je peux pas dire.
      Le reste des arcs est là pour ajouter à l’univers… et faire du fanservice aussi ^^ Mais fanservice dans le bon sens du terme je pense, du genre se focaliser plus sur d’autres personnages, des choses comme ça.

      Pour les anciens titres, y’en a toujours eu sous la forme de formes voluptueuses et panty shoot en fait : ) Mais là c’est vrai que depuis quelque temps on est parti dans de l’abusé. Limite le moé s’est perdu aussi, du moins j’ai plus du tout l’impression de voir la même chose qui avait cette appellation il y a une dizaine d’années en arrière. Ou alors comme beaucoup j’ai la mémoire sélective, mais j’ai pas fait exprès :P Faut dire qu’on se souvient toujours plus de ce qu’on a beaucoup aimé.

      Et en même temps c’est aussi malheureusement ce qui se vend, ou du moins probablement ce qui pousse la vente. Mais j’ai rien à dire là dessus parce que j’achète Cross Ange ^^; J’ai beau me justifier par les seiyuu et le fond de l’histoire qui reste bon, le contenu reste le même.

      Et là ou tu vois la différence de gout, c’est que moi si j’ai beaucoup aimé No Game No Life (en plus les seiyuu !! <3), je reste plus optimiste quand je vois du Mushishi, Death Parade, Kiseijuu, Durarara, Sidonia no Kishi, Fate/stay night, Steins;Gate...
      Mais je suis moins shounen à la base aussi, du moins pas "pur" shounen.
      Et je lâche aussi certaines séries parce que si les animes sont mon premier hobby, j'en ai d'autres qui me mangent du temps. Donc une trentaine par saison avec un petit marathon de temps en temps si ça me prend, ça me "suffit" ^^

Leave a Comment