Anime Time : Winter 2016

Anime Time - Winter 2016
Comme prévu, Ajin, Boku dake ga Inai Machi et Dimension W ne me déçoivent pas un instant. Il faut évidemment ne pas être anti-CG pour profiter de Ajin mais il y a eu de gros progrès ces dernières années et sur des séries de cette qualité (CG et narrative), on oublie vite et profite du show.
Horreur et supernaturel pour le premier, mystère et psychologie pour le second (avec cliffhanger de folie chaque semaine) et Sci-Fi pour le dernier, il y en a pour tous les gouts. Et je n’en dis pas plus parce qu’elles sont à expérimenter : ) Je reviendrai quand même dessus dans le post de conclusion de la saison.

Anime Time - Winter 2016
Niveau qualité, Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu sort aussi du lot. En plus d’avoir quelque chose de très différent (du rakugo quoi! Faut aimer), je crois que je suis aussi tombé sur une des meilleures performance de Kobayashi Yuu. Elle a une voix très distincte qui peut être hit or miss mais là. Là. Elle fait ressortir son timbre grave dans une maturité pas possible, et c’est trop excellent. Pur bonheur que de l’entendre ici même si on ne la voit plus trop pour l’instant. Mais on a droit à Hayashibara Megumi en attendant ^^

Anime Time - Winter 2016
Hai to Gensou no Grimgar m’a énormément surpris. Bon, il y a un perso un peu pervers dedans, mais l’univers est juste wow. Dans le sens où certes ça reprend le thème “téléporté dans un univers fantastique typé RPG”, mais ici il n’y a aucun souvenir et surtout c’est “réel”. Dans le sens où tu repopes pas à la chapelle comme dans Log Horizon si tu meurs. Style première partie de SAO si on veut, mais les monstres font toute la différence car ils ne sont pas des données. Les gobelins sont là de chair et de sang et se défendent car eux aussi ne veulent pas mourir. C’est pas pour rien qu’ils nous les montrent en train de socialiser.
Après niveau combats, cette petite party est très faible, donc en fait ça tourne beaucoup sur l’ajustement et tout, limite slice of life parfois et ça n’est pas pour me déplaire. Le bonus Noto Mamiko m’a plu lui aussi surtout qu’elle était face à Hosoya Yoshimasa (qui est partout cette saison oO).

Suite à l’épisode 6 (trop impatient), je suis allé lire ce qui est disponible niveau traduction du LN et j’ai été surpris. Il y a eu quelques choses enlevées et d’autres rajoutées mais dans l’ordre des choses ça se tient (sauf le changement radical de chara-design d’un des personnages qui est passé en mode très simplifié, juste mon opinion). Après, vu ce qui s’est passé dans l’épisode 4, je pensais que l’animé allait vite par rapport au LN mais en fait non. L’épisode 8 ce dimanche devrait conclure le vol.1, du coup je me dis que la suite de la saison va fort probablement juste s’occuper du vol.2… mais à quel point ? Il me semble qu’il y a plus d’action dedans mais rien qui passerait en seulement 4 épisodes. Une suite peut-être alors ? Ça serait bien d’autant que 7 volumes sont sortis déjà. En attendant, je ne vais pas décrocher de la traduction, qui en est au vol.3.

Anime Time - Winter 2016 Anime Time - Winter 2016
Dans ce que j’avais mis en “à tester”, j’en retiens Luck & Logic auquel j’ai plus accroché que sur Divine Gate (je pensais l’inverse à la base), Nijiiro Days qui reste adorable (en plus c’est assez court), Norn9: Norn+Nonet qui a mis un peu de temps à démarrer mais qui a des aspects intéressants et Ooyasan wa Shishunki! qui est juste mignon et marrant, rien de particulier à dire dessus ^^

Anime Time - Winter 2016 Anime Time - Winter 2016
Les deux qui m’ont le plus marqué sont tout d’abord Oshiete! Galko-chan qui est juste un guilty pleasure dans le sens “mais qu’est-ce qu’ils font dire à Noto Mamiko avec cette voix ??!”. Doit y avoir un concours de la phrase la plus embarrassante à lui faire dire, c’est pas possible autrement. Du coup c’est à voir rien que pour ça. Au passage ça me rappelle Joshi Kousei: Girl’s High dans la catégorie “shameless” (dans lequel Noto Mamiko jouait aussi).

Le second est Prince of Stride: Alternative. Fallait me dire que le “stride” était globalement du parkour, ça partait d’entrée dans les série sûres avec ça. Bon, tous les persos ne font pas des super tricks (ça reste aussi une course) mais en voir certains fait plaisir : )
J’en regarde un peu sur YouTube et j’ai vu avec plaisir une team que j’aime beaucoup poster un nouveau trailer et annoncer une vidéo par mois pour leur “Adventour”. Can’t wait : )


J’en pose une d’eux ici histoire de :P

Anime Time - Winter 2016 Anime Time - Winter 2016
J’ai aussi gardé Bubuki Buranki qui lasse un peu parfois (le pire est passé j’espère), Musaigen no Phantom World bien que KyoAni m’ait habitué à mieux et que NiseNoto me courre parfois, Schwarzesmarken qui lui aussi a ses moment wtf mais j’attends d’entendre plus de Sadistic!Yukarin, et quelques courts comme Sekkou Boys (ce truc est dingue), Teekyuu 7, Yami Shibai 3 et Ojisan-to Marshmallow.

La saison deux de Akagami no Shirayuki Hime reste classique avec de nouvelles épreuves pour le duo et je n’ai pas assez vu de Mahoutsukai Precure pour vraiment en parler, mais ça a l’air différent.

Dans les déceptions sur ce que j’attendais, on retrouve HaruChika: Haruta to Chika wa Seishun Suru. Comment dire ? Le côté musical est trop laissé de côté. Alors oui le premier épisode nous posait bien qu’on allait revenir sur comment tous les membres s’étaient assemblés, mais ça se transforme en “Haruta le génie qui trouve comment les récupérer en s’aidant de Chika la pas trop futée qui trouve toujours le moyen de dire une chose qui le guide”. Si possible avec un truc qui met les larmes au passage. La seule grosse surprise vient du… ben pas triangle parce que les deux n’ont aucune chance avec le prof en fait. Enfin bon, je l’avais pas vu arriver celle là ^^;
Mais ça se laisse regarder quand même quand on est dans l’humeur.

Dans les dropées, on retrouve :
Active Raid: Kidou Kyoushuushitsu Dai Hachi Gakari : En gros des gens qui jouent avec une section de la police qui sauve très souvent la situation mais se font démonter par tout le monde alors que sans eux ça serait quand même au final pire. Errr… Y’aura sûrement un twist pour garder l’intérêt pour la saison 2 en été, mais ça sera sans moi.
Ao no Kanata no Four Rhythm car j’ai du mal avec le concept et en plus je supporte pas la lead.
Dagashi Kashi : j’arrive pas à accrocher à l’humour. J’aime bien le perso de Saya mais le “plot” est juste une excuse pour nous parler de friandises et faire faire des choses stupides/étranges aux persos. Pour moi ça passe sur d’autres séries, mais pas sur celle-ci. Question de gout :/
Divine Gate auquel je n’ai au final pas réussit à accrocher.
Koukaku no Pandora : Jesus. Mes yeux.
Phantasy Star Online 2 The Animation, ou comment ne pas adapter une licence de jeu-vidéo en animé.
Shoujo-tachi wa Kouya wo Mezasu : Ce type de plot pullule en ce moment j’ai l’impression et vu que la moitié des personnages sont trop typée/énervants…

Voilà voilà… En temps normal j’aurai continué certaines de ces séries, mais il me faut apprendre à réduire. Ça ne me sert à rien de regarder une série si je ne suis pas concentré dessus à au moins 90%.

Leave a Comment