Anime Time : Spring 2016

Traditionnel post de mi-saison qui a pris un peu de retard par rapport à mes prévisions, mais il est quand même là avant que je parte, c’est l’essentiel : )
J’ai fait plus de tri que d’habitude dans cette saison. Il reste deux/trois séries que je regarde pour des raisons de style ou de seiyuu mais c’est vrai que j’en ai lâché qu’en temps normal j’aurais poursuivi. Je suis parti du principe que quitte à m’ennuyer devant, autant les abandonner.

Niveau top séries, j’ai trois grosses favorites :

1/ Bishoujo Senshi Sailor Moon Crystal Season III -Death Busters- qui est juste PAR-FAIT. Niveau histoire, adaptation, chara-design, seiyuu, animation, transfos qui ont lâché la 3D, OP/ED (du moins les premières versions, je suis total fan de eternal eternity (ci-dessus)), tout est parfait. Magnifique. Ils auraient fait ça d’entrée, personne n’aurai rien eu à redire. Il se passe tellement de chose dans un épisode sans donner l’impression d’être rushé… je passe en mode “squeal” à chaque épisode et rage à chaque fin. Trop court.


2/ Flying Witch. C’est mon healing show de la saison. Je rigole à chaque fois que je repense à la fin du premier épisode et cette mandragore de la mort (vidéo au dessus). Du coup le second épisode était un peu décevant en comparaison, mais les autres sont bons aussi. Le 5 dans lequel on suivait Chito (le chat doublé par Kayano Ai xD) était adorable. Points bonus pour les seiyuu de Kei et Makoto dont il s’agit du premier rôle. La voix de Makoto/Shinoda Minami a une qualité de Akari de ARIA, ce qui forcément augmente la sensation de healing. Ah, et l’OP par miwa est juste trop bien.


3/ Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu. J’aime le concept et j’aime le contraste entre les délires dans lesquels part fréquemment Subaru et son sérieux dans sa volonté de sauver Emilia et les autres ainsi que de comprendre sa situation. Qu’il n’a pas l’air d’avoir bien saisie pour l’instant, mais que je n’aurais pas comprise non plus si je n’avais pas lu un spoiler intéressant et mineur, dans le sens où rien n’est vraiment révélé sur la suite. Sans surprise, l’OP que l’on voit rarement est là aussi très bon et la présence de Noto Mamiko est un sacré bonus. J’adore quand elle joue des antagonistes et là elle était juste parfaite. Je ne sais pas si son personnage revient plus tard, je pense que oui vu l’histoire autour de Emilia. J’espère ^^
Le light novel est sous licence aux US, je pense me laisser tenter quand il sortira en juillet.

Autres bonnes séries (sans ordre particulier) :

JoJo no Kimyou na Bouken: Diamond wa Kudakenai dont l’ED par Savage Garden m’a agréablement surpris et renvoyé 15 bonnes années en arrière. Jousuke est agréable et le style est pour l’instant très épisodique, mais la saison précédente l’était aussi avant de tourner pour le mieux.

Joker Game qui j’espère aussi va sortir de son mode épisodique. Chaque histoire est intéressante mais il y a peu de séries sur le thème de l’espionnage donc autant en faire quelque chose de bien si possible.

Kuromukuro qui part bien. Un peu de cliché mais les deux personnages principaux sont agréables et ont une bonne dynamique. Juste Sophie qui m’énerve.

Mobile Suit Gundam Unicorn RE:0096 qui est la version TV des OVA sorties il y a quelques années. Dieu merci ils réexpliquent à chaque fois un peu tout à chaque début d’épisode, je suis toujours perdu avec les dates et les diverses factions. C’est un peu lent à démarrer mais j’ai souvent lu que c’était un très bon Gundam donc j’ai décidé de suivre. Et je reconnais à présent des noms sur mon T-Shirt! Go me ^^;


Ensuite viennent les séries biens mais un peu plus lentes. Bungou Stray Dogs que je suis principalement pour Hosoya Yoshimasa, Kiznaiver parce que c’est joli et intéressant mais que j’aimerais voir un peu s’activer (et il me faut la version longue de l’OP par Boom Boom Satellites), Koutetsujou no Kabaneri qui est beau visuellement et vaut le coup pour Mumei et Ayame (j’ai juste envie d’éjecter Ikoma et Kurusu du train), Kuma Miko m’a demandé quelques épisodes avant que j’accroche bien mais ça me détend. Pareil pour Sansha Sanyou que je regarde aussi pour le perso de Sonobe Shino doublé par Momokawa Rika qui est la réincarnation de la toujours en vie Arai Satomi. C’est bluffant quand on regarde Re:Zero où Arai joue Beatrice puis cette série.

Tanaka-kun wa Itsumo Kedaruge est là aussi pour mes besoins de détente/rires et le Hosoya Yoshimasa en bonus est un bon point. Le bizarroïde Uchuu Patrol Luluco reste parce que c’est globalement du Kill la Kill en concentré, et ça n’est pas l’épisode 7 qui va venir dire le contraire vu qu’il était bourré de références. Macross Delta, je regarde pour les chansons. Il n’est d’ailleurs pas dit que je ne lâche pas la série et me contente des chansons d’un moment. J’ai jamais réussi à accrocher 100% à cet univers.

Hai-Furi a eu un bon départ mais après la révélation de la cause, ça laisse assez dubitatif même si on a pas toutes les explications. Après des choses restent illogiques mais ça reste du domaine des anime, mais ce qui me gêne le plus dans ce genre de séries sont les gros moments type slice of life en plein dans une série où ils te balancent un drama à suspense. J’avais ce problème aussi avec KanColle. C’est pour moi assez rare les séries qui mélangent bien les deux.

Dans les suites : Kagewani Shou prend effectivement une tournure différente, Ushio to Tora est égal à lui même (je suis un peu en retard dessus) et Concrete Revolutio: Choujin Gensou – The Last Song me confusionne toujours autant. La série se terminera que je n’aurai toujours pas compris les motivations de chacun, bien que je doive reconnaitre que je ne cherche plus trop à comprendre. Ça m’aura au moins donné quelques lignes par Mizuki Nana, c’est déjà ça ^^;

Dans les séries lâchées on retrouve :
Anne Happy parce que OK c’est mignon, mais trop bizarre entre les personnages et cette classe surréaliste de personnes malchanceuses.
Bakuon!! parce que clichés et que quitte à avoir des filles sur scooter/motos, donnez moi une seconde saison de Rolling☆Girls.
Big Order n’a pas fait long feu parce que j’ai compris rapidement que j’aurai du mal avec les personnages. Autant ne pas me faire plus de mal que ça.
Enride parce que cliché et personnages stupides.
Gyakuten Saiban: Sono “Shinjitsu”, Igi Ari! : j’ai essayé en passant les deux premiers “trials” et je sais que l’histoire culmine dans les trials 4 et 5 dans les jeux (les premiers ne servent qu’à semer des éléments pour), mais ce qui passe limite dans le jeu niveau craziness est juste horrible en anime. Je vais plutôt attendre tranquillement septembre pour jouer au 6ème jeu.
Mayoiga parce que j’ai souhaité la mort de la quasi totalité des personnages d’entrée, personnages principaux inclus. Ils m’ont tous soulé et parlent beaucoup trop pour dire des idioties pas possibles.

Au final je me retrouve donc avec miraculeusement 19 séries de la nouvelle saison plus seulement deux de la précédente. 21, c’est beaucoup mieux que les 30 de d’habitude : )

Leave a Comment