Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st [Blu-ray]

Site officiel : 魔法少女リリカルなのは The MOVIE 1st 公式サイ
Sortie en salles : 2010/01/23 – Winter 2010
Durée : 130mn
Adaptation de : Mahou Shoujo Lyrical Nanoha
Séquelle : Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 2nd A’s

 
 

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st [Limited Edition] firstpress

KIXA-90073 / 8381¥ HT / 2010/11/26
BD50 / Special Packaging / Brochure Cinéma format réduit / Livret de 52p / FP : Clear File, CD Japan exclusive photo print.
Commentaire audio : Saito Chiwa (Subaru Nakajima), Nakahara Mai (Teana Lanster), Inoue Maria (Erio Mondial), Takahashi Mikako (Caro Ru Lushe), Mizuhashi Kaori (Takamachi Vivio), Tamura Yukari (Takamachi Nanoha) et Mizuki Nana (Fate T. Harlaown).

Special Disc :
BD50 / 95min / Trailers (3), Spot TV (14), Tokyo International Anime Fair 2009, Enregistrement des cordes pour l’OST, Première du film, Japan Expo 2010, Discussion des seiyuu (Tamura Yukari (Nanoha), Mizuki Nana (Fate), Kuwatani Natsuko (Arf), Takahashi Mikako (Chrono) et Igarashi Rei (Precia)).

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Box mal recomposée

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Digipack + Brochure qui reprend l’affiche du film. Le digipack ouvert reprend les illustrations de la Box.

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Livret côté Nanoha + pub.

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Livret côté Fate + pub.

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
A gauche le BD du film sur lequel on retrouve 3 pistes audios (LPCM, 5.1 DTS-HD et commentaire) ainsi que des sous-titres anglais. Le commentaire audio est fait par les personnages, avec donc les personnages de StrikerS qui en apprennent plus sur l’enfance de NanoFate, et NanoFate qui revient dessus à la fin.

Dans les extras présents sur le disque de droite, Tokyo International Anime Fair est le passage où ils ont présenté le trailer, avec Tamura Yukari en guest.

Pour la première du film, on voit tout le monde (Tamura, Mizuki, Mizuhashi, Kuwatani, Takahashi, Igarashi et Asano) dans une grande salle (avec Yukarin qui est fidèle à elle même), puis séparation avec Igarashi et Asano qui restent, Tamura et Mizuhashi qui vont dans une autre salle, et Mizuki, Kuwatani et Takahashi encore dans une autre.

Japan Expo 2010, 5 minutes sur la projection du film, scéance autographes et interview de Yukarin. Elle revient un peu dessus dans le tour de table.

Tour de table intéressant et marrant une fois qu’elles se sont lancées. Bollywood Nanoha, ahah. Et la “dispute” suivie de janken entre Yukarin et Nana-chan est excellente.

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Attention, spamming brochure.

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st

Suivi d’un spamming livret.
Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Il reprend des éléments de la brochure comme on peut le voir ici, mais ajoute aussi beaucoup de choses.

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st

Quelques extras :

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
La “CD Japan Exclusive Photo Print” et le Clear File.

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Metal Poster signé. Et sous verre oui. Les figurines ALTER du films sont posées devant à l’opposé : )

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Wall scrolls du Comicket 75 emballés avec le sac.

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st Mahou Shoujo Lyrical Nanoha The MOVIE 1st
Et accrochés au mur. Très haute qualité. Je vais devoir les enlever d’un moment, ça va me faire bizarre.
J’ai aussi l’affiche du film (illustration de la brochure) en wall scroll.

Au final :
Solide release. Comme beaucoup de sorties avec sous-titres, seul le film l’est mais on ne va tout de même pas s’en plaindre.
Le film passe plus rapidement sur ce que j’ai aimé dans la série TV (développement de Nanoha) mais donne plus du côté de Fate, ce qui était aussi le but. Niveau visuel et combats, le duel que j’adore dans la série TV est encore plus épique ici, HD en plus. Starlight Breaker de folie.

Leave a Comment