Web Analytics

Re:ZERO -Starting Life in Another World-, Vol.12

Volume très dense encore une fois dans lequel on apprend énormément de choses, notamment sur Beatrice, Roswaal et Echidna, ce qui est très intéressant.

Niveau “résumé”, j’ai parfois sous-détaillé, parfois sur, mais étant donné que le prochain volume est pour fin juin il est garanti que je vais faire poisson rouge d’ici-là, surtout si je maintiens un bon rythme de lecture.

Vraiment déçu de ne pas avoir la suite sous la main mais bon, au bout d’un moment je ne peux pas constamment attendre que les arcs soient terminées avant de lire. Je suis capable de dévorer d’une traite plusieurs volumes mais j’aime aussi entrecouper parfois. Ce que j’ai fait pour les 3 volumes qu’il me restait d’ailleurs.

Le sanctuaire continue de se faire absorber mais Subaru est sauvé au dernier moment par Garfiel. A leur étonnement, la Witch s’éloigne mais Subaru comprend qu’elle se dirige vers le manoir et il leur faut l’arrêter. Garfiel, bien qu’hésitant l’écoute et ils la contournent et l’attaquent après avoir appelé les doubles de Ryuzu, l’elfe qu’avait vu Subaru a son arrivée. Malheureusement la Witch est trop puissante et élimine Garfiel et les autres. Elle se retourne alors vers Subaru et elle tente de l’absorber complètement, ce qui le ferait disparaître à jamais. Sa seule lueur à ce moment là est le mouchoir de Petra, qui a été manipulé par Echidna. Subaru comprend ses mots à propos d’interférence : cette lumière lui donne un moment de répit et le mouchoir peut se transformer en arme pour qu’il puisse se donner la mort et recommencer. D’une certaine façon, elle savait que Satella allait apparaître.

Nouveau départ donc, et cette fois-ci c’est Emilia qui se retrouve à consoler Subaru après qu’il l’ait réveillé. Du coup ça change la donne de son côté car elle est moins abattue. Subaru joue ses cartes différemment et va cette fois-ci voir Ryuzu pour en savoir plus sur elle est ses clones. Il apprend qu’elle est en fait de base un “contenant” vide qui au fil du temps a gagné une personnalité. Ces contenants ont été créés par Echidna à partir d’une villageoise (Ryuzu Meyer) avec pour but de créer des copies d’elle. Mais cela a été un échec car pour la première, le contenu à débordé et est imparfait (ça a donné Sphinx de Ex Vol.02 et explique aussi son comportement) et alors qu’elle avait une solution pour un second test, Echidna a été tuée par Satella juste avant. Le nombre important de clones est dû au fait qu’elles ont continué de se créer à partir de l’original toutes seules. On ne les voit pas parce qu’elles se dissimulent et surveille le sanctuaire.

On apprend aussi que seuls les Apôtres de Greed peuvent leur donner des ordres. Ryuzu sent ce pouvoir sur Subaru parce qu’il a été dans le temple, et en toute logique il comprend que Garfiel l’est aussi vu qu’il les dirigeait précédemment, et ça explique aussi le fait qu’il connaisse tous ses faits et gestes. Chose confirmée quand Subaru part au petit matin vers le manoir et qu’il est intercepté par celui-ci. Il ne se laisse pas faire (du moins verbalement), et Garfiel le laisse partir.

Une fois au manoir, il envoie Frederica, Petra et Rem au village pour les mettre à l’abri de l’attaque. Encore une fois Frederica ne peut pas tout dire, mais il comprend qu’elle attend depuis tout ce temps que le Sanctuaire soit ouvert. Sa priorité cette fois-ci est de discuter avec Beatrice, et il la trouve dès la première porte. Leur conversation est très intéressante, et on apprend qu’elle est en fait un esprit qui avait un pacte avec Echidna, lequel est toujours actif depuis sa disparition ce qui fait qu’elle est enfermée depuis 400 ans ici. On apprend aussi que son gospel n’indique plus rien depuis des années et que son souhait, ce qu’elle attend de “cette personne” qu’à la base Subaru voudrait être est qu’elle mette fin à ses jours. Subaru ne peut accéder à cette requête, alors Elsa, qui arrive pile à ce moment là se propose…

Ils sont étonnés de la voir, mais elle leur explique qu’une fois toutes les portes ouvertes, la dernière est forcément la bonne… Et elle leur dit aussi que la Beast Master est au village, vu que ses cibles s’y trouvent… Subaru et Béatrice s’y rendent mais il est trop tard pour faire quoi que ce soit, Meili a déjà tué tout le monde, cibles et villageois compris. Elsa arrive sur ces entrefaites et Béatrice semble l’a vaincre, mais elle réapparaît et tue celle-ci. Alors que Subaru pense sa fin arriver, Beatrice le téléporte et il se retrouve au Sanctuaire, dans le laboratoire. Une fois dehors il voit qu’il neige.

Il se fait guider jusqu’au village qu’il voit vide et tombe sur Garfiel qui lui dit qu’ils sont dans la cathédrale suite aux directives d’Otto. Ils pensent que c’est Emilia qui fait tomber la neige et se rendent donc au temple où elle est depuis la veille, désespérée quand sans nouvelles de Subaru vu que la lettre a disparu. Dans le temple, Subaru voit une Emilia a l’esprit brisé lui dire qu’elle l’aime et lui demander de rester près de lui. Chose qu’il ne fait pas et il ressort pour se faire attaquer par Garfiel. Il lui explique les choses et lui dit qu’Emilia ne lui dirait jamais ça, et que l’Emilia actuelle n’est pas en capacité de faire tomber une neige de cette puissance, pas sans Puck. Il ne reste donc qu’une seule autre personne capable de faire ça : Roswaal.

Ils vont donc où il se trouve pour le confronter et au lieu de répondre à la question directe de Subaru, il lui demande si c’est un autre lui qui lui a donné cette information. Subaru se fixe là dessus alors que Garfiel s’énerve et va pour attaque Roswaal, mais Ram s’interpose, permettant à Roswaal d’éliminer Garfiel en transperçant Ram au passage. Garfiel essaie de la sauver mais il est trop tard, et Roswaal l’achève.

Explications entre Subaru et Roswaal qui lui révèle son Gospel, lequel a toujours des choses d’écrites dedans et qu’il suit à la lettre. Subaru pense que quelque chose dedans lui a donné l’indication qu’il rebouclait, mais on comprend qu’il ne sait pas comment ça fonctionne, juste qu’il y a un pacte. Son objectif n’est pas clair non plus, on a l’impression qu’il veut détruire mentalement Emilia (la neige fait penser à tout le monde qu’elle en est la cause, ce qui l’isole) pour qu’elle se raccroche émotionnellement à Subaru. Sauf que Subaru ne se laisse pas manipuler par cette affection qu’il sait fausse. Par contre il n’a pas l’air au courant de cette histoire de lettre et alors qu’il va se faire dévorer par les lapins (qui sont arrivés attirés par le mana déployé pour la neige et celui qui émane des gens), il confirme à Subaru que c’est la fin de “ce” lui, et qu’il ne garde aucun souvenir pour l’après. Subaru se sert des clones pour rejoindre Emila au temple et arrive amoché, pour mourir la tête sur ses genoux, sans qu’elle ne se rende compte de rien vu que son esprit est perdu.

A son réveil, il se souvient des derniers instants, quand Emilia l’a embrassé, et décide de garder ce souvenir. Il réveille Emilia et les choses se déroulent suivant le scénario où elle est bas au niveau moral mais souhaite continuer l’épreuve le lendemain. De son côté Subaru décide de retourner immédiatement au temple et tente de rejoindre la Tea Party. Contre toute attente, il se retrouve à faire la seconde épreuve, laquelle le met face au présent. Et plus spécifiquement face aux présents qu’il n’a pas affronté, c’est à dire toutes les suites après sa mort. On n’en voit que quelques unes (suicide après le succès de la White Whale par rapport à Rem, mort alors qu’il était possédé par Petelgeuse, après son suicide face à Ram et Beatrice qui le défendait, après que Puck ait gelé le monde…) mais lui les passe toutes, avant qu’il soit sauvé par la voix de Rem. Ses paroles sont cohérentes mais un détail chiffonne Subaru et il se rend compte que ce n’est pas sa Rem. Et effectivement, il s’agit de la Witch of Lust, Carmilla, qui est là à la demande d’Echidna. Subaru se retrouve face à elle.

Ils discutent un moment, Subaru inquiet de savoir si ces présents sont possibles mais Echidna n’en sait rien. Ils ont été créés par supposition, mais autant son être est réécrit, il remonte dans le temps ou il s’agit d’univers parallèles, tout est possible. Elle lui propose ensuite de faire un pacte avec lui, lui disant qu’elle mettra ses connaissances à son service. Il est prêt à accepter mais Minerva les interrompt, disant qu’Echidna ne dit pas tout. Il est encore prêt à se laisser convaincre, mais cette fois c’est Carmilla qui les interrompt, puis ensuite Sekhmet (Sloth), puis toutes sont là. Il demande le fin mot à Echidna, laquelle se lance dans une tirade de trois pages et demi qui est une horreur à lire et durant laquelle elle dit clairement qu’elle compte se mettre à son service mais aussi l’utiliser afin de savoir comment les choses peuvent se passer. Ce qui conforte Subaru dans ses craintes : elle peut l’amener au futur optimal, mais est-ce selon le meilleur chemin ? Pas forcément, parce qu’elle estime que des sacrifices sont nécessaires, ce qui va à l’encontre des principes de Subaru.

Lequel comprend alors ce qui cloche chez Echidna : elle ne comprend pas les émotions et est incapable de les ressentir et les exprimer convenablement. Elle ne voit pas en quoi c’est un problème pour le pacte, et Subaru décide de lui poser une question qui déterminera sa réponse : il lui parle de Beatrice et lui demande qui est “cette personne” qu’elle attend. Et Echidna lui dit qu’elle ne sait pas. Elle a fait sortir Beatrice du Sanctuaire et l’a lié aux archives mais cette personne n’était pas déterminée, et Beatrice attendait en pensant que c’était quelqu’un qui prendrait sa place (puis au fil de temps la libérerait en la tuant), alors qu’Echidna attendait de voir qui elle choisirait. Dans tous les cas, pour elle ce résultat reste intéressant. Subaru comprend vraiment la monstruosité d’Echidna et lui dit qu’il ne la choisira pas, que s’il a une main à saisir ça sera celle de Beatrice.

Et sur ces paroles, la Witch of Jealousy arrive. Subaru détecte de la haine dans le regard d’Echidna et quand il se retourne il voit enfin Satella, mais son visage reste derrière un voile impénétrable d’obscurité.

Note : si toute la tirade d’Echidna est reprise dans l’anime… woah.

Auteur : Tappei Nagatsuki – Illustrations : Shinichirou Otsuka – Editeur : Yen Press

Bibliophile Princess, Vol.01

Full shoujo !..

J’avais besoin d’une lecture rapide et pas prise de tête après le volume précédent, et vu que le titre m’avait intrigué, je suis allé lire une petite review sans spoil et ça avait l’air correct.

Et ça l’était. Rien de transcendant mais c’est léger et rapide à lire, a ses moments drôles et ne part pas du tout en reverse harem, chose que j’avoue je craignais un peu. Merci la review de m’avoir rassuré sur ce point.

A noter que je n’ai rien contre le reverse harem, mais vu que je ne suis pas fan des harem de base, c’est pas pour autant que je vais aimer le reverse.

Donc ici : les aventures d’une fille de marquis qui ne voit que ses livres, promise à un prince qui n’a d’yeux que pour elle.

Dans la première partie nous sont présentées les circonstances qui entourent l’engagement entre le Prince Christopher et Elianna Bernstein. Cette dernière pense que celui-ci existe uniquement dans le but d’éloigner les autres prétendantes en attendant que le prince trouve la femme de sa vie, et elle est encore plus convaincue de ceci quand elle le voit discuter et rire avec Irene Palcas, la fille d’un vicomte. De son côté elle avait accepté avec la perspective de pouvoir accéder aux archives royales et en lire les ouvrages, vu que son seul intérêt est de lire.

Ce quelle ne sait pas par contre, c’est qu’Irene est en fait en train de tramer dans l’ombre pour se débarrasser d’elle et prendre sa place, et que Christopher essaie d’empêcher ça. Mais elle est toujours dans sa désillusion, renforcée par la méthode employée par Christopher, et elle lui rend un livre qu’il lui a offert. Ses sentiments envers lui se révèlent enfin à elle mais elle pense que c’est trop tard et attend qu’on lui dise de plier bagage.

Quelle n’est pas sa surprise quand après avoir croisé Irene dans les escaliers celle-ci tombe, et l’accuse de l’avoir poussée ! Christopher arrive et écoute ses explications, mais c’est au tour d’Irene de tomber des nues quand elle regarde enfin la personne qu’elle accuse… et qu’elle voit ses bras chargés de livres et autres documents, rendant toute action de la pousser impossible. Elle essaye de s’en sortir mais Christopher fait globalement un procès public et révèle les autres affaires entourant ces accusations, et au passage fait prendre conscience (ou pas) à Elianna de l’influence qu’elle a eu sur le royaume. Du coup, il en profite pour officialiser les fiançailles étant donné qu’il a par cette scène réussit à remplir les conditions que lui avaient imposé la famille Bernstein.

En effet, ceux-ci ont un autre nom : Sauslind’s Brain, tout simplement parce que les connaissances acquises à travers leurs lectures en font des alliés précieux du pouvoir et qu’ils ne voulaient pas retourner vers les affaires du royaume. Mais Christopher est amoureux d’Elianna depuis près de 10 ans et a œuvré pour que leur union puisse arriver.

Pour convaincre Elianna de sa valeur il lui explique (et à nous) plus en détail comment elle a aidé à résoudre plusieurs problèmes, et c’est dans ces moments que c’est particulièrement drôle.

La deuxième partie nous fait suivre Alexei, un des conseillers du Prince, et les maux de tête qu’il subit à cause de celui-ci, de la princesse et de sa sœur. Il nous donne aussi une autre vision d’Elianna et le récit de sa sœur est aussi assez drôle.

La troisième partie voit Elianna et Christopher se déguiser en simples nobles afin d’aller à un marché aux livres où le père d’Elianna a interdit à la famille d’aller. Une fois là-bas, ils se retrouvent rapidement mêlé à une histoire où soi-disant un Bernstein a demandé à des enfants Roma de voler des livres pour lui, avec pour promesse d’amener un docteur à sa mère malade. Christopher et les autres vont jusqu’au bout de cette histoire pour comprendre, et c’est au final Elianna qui fonce tête baissée vers le coupable parce qu’il est prêt à brûler des livres (Fahrenheit 451 la choquerait). Les autres la rejoignent et arrêtent le coupable qui a fait ça parce que le prince privilégiait un projet de santé contre financer la fabrication d’armes, qui suite aux dires du prince ne fonctionnent de toutes façon pas.

Ce projet de santé est une “bibliothèque de docteurs” (un hôpital universitaire en gros), le premier a être construit suite à l’idée d’Elianna, qui l’a suggéré au prince il y a cela des années. Et c’est un souvenir qui lui revient, donc elle est heureuse, parce qu’en fait sorti des livres rien ne l’intéresse et elle n’a aucun souvenir des moments passés avec le prince dans son enfance, souvenirs qu’il semble chérir.

Ah, et la raison pour laquelle les Bernstein sont interdits par le père d’aller à ce marché ? Le premier a passé la nuit a discuter avec eux et sa femme, enceinte d’Eli, est venue le chercher à cheval le matin et lui a interdit d’y retourner. Le frère d’Eli, Alfred, a bravé l’interdit et après être à cours d’argent des personnes lui ont proposé de jouer aux dés, pensant le plumer. Sauf que l’inverse s’est produit et qu’il a défié et battu battu le chef des Roma. Quand à Eli, elle a révélé quelques contrefaçons et autres, donc je ne pense pas qu’elle soit la bienvenue non plus à présent ^^;

Hm, j’ai zappé beaucoup de choses/détails mais je ne pense pas que ce soit une série où les petits détails ont trop leur importance. Ça va surtout être du complotisme pour les séparer, avec Eli qui ne voit pas sa valeur, Christopher qui essaie de la lui faire comprendre et les autres qui se prennent la tête entre les mains très souvent : )

Auteur : Yui – Illustrations : Satsuki Sheena – Editeur : J-Novel Club

Re:ZERO -Starting Life in Another World-, Vol.11

Début d’une nouvelle boucle qui est loin d’être terminée…

Encore une fois des choses sont expliquées à Subaru qu’il a du mal à comprendre, et ça on arrive à le comprendre. Après il y a une tonne d’informations données qu’on ne sait pas forcément si toutes sont importantes et dont on en oubliera certaines, mais qui reviendront sans doute plus tard juste parce que.

Sinon, de toutes ses morts, je crois que là on a vu la pire. Au niveau scénaristique c’était nécessaire pour le mettre dans un certain état mais bon, je me serais passé de la description très graphique, et je sens bien l’assombrissement de la scène dans la version anime. Face à la chose, je pense que j’aurais eu sa réaction, mais en tant que lecteur, un certain film m’est revenu à l’esprit est j’ai vu le danger arriver.

Sinon, un personnage sur qui je doutais avant et encore plus depuis ma lecture de Ex confirme encore tout ça à la fin de ce volume. Et j’ai peur de lire le suivant vu l’attente que j’aurai derrière >_<

Subaru revient à lui dans le temple après avoir passé la première épreuve, il réveille à nouveau Emilia et la ramène. Cette fois-ci par contre il dit à tous qu’il a passé la première épreuve et propose de faire la suite à la place d’Emilia. A sa grande surprise Garfiel est contre, alors qu’il lui avait demandé précédemment de le faire. Suite à la globale opposition de tous, il laisse de côté et va discuter avec Roswaal.

Cette fois-ci il est seul avec lui et plusieurs sujets ne sont pas abordés, notamment Béatrice. A la place, sa principale préoccupation est de retourner au manoir au plus vite, donc il propose la même idée que la dernière fois (faire partir les villageois et “garder” Roswaal et Emilia en “otage”), mais avec lui qui partirait en avance pour rassurer les autres habitants. Roswaal est d’accord à la condition qu’il prenne Ram avec lui. Avant de partir, ils réussissent à faire donner à Garfiel son pendentif et sur le chemin du retour, Subaru parle de Rem à Ram.

Une fois arrivés au manoir tout à l’air normal et Subaru emmène Ram auprès de Rem, qui demande à rester seule avec elle. Subaru accepte et part entre-temps discuter avec Frederica où il comprend qu’elle ne sait vraiment rien et après l’arrivée de Ram qui commente sur la bizarrerie avec sa sœur, Petra arrive accompagnée d’Elsa à qui elle a ouvert la porte.

S’ensuit un combat où tant qu’Elsa se protège derrière Petra, rien n’est vraiment possible. Frederica se transfigure partiellement ce qui leur permet de la récupérer et de sortir du manoir après que Subaru ait utilisé son attaque. Ram est pour partir en laissant Rem et Beatrice, mais Subaru est contre, et Frederica et Petra se rangent de son côté. Frederica utilise le pendentif de Garfiel et se transforme totalement, retournant s’occuper d’Elsa pendant que les trois autres se dirigent vers la chambre de Rem. Mais une fois dans le corridor Subaru panique à la vue des portes ouvertes car il s’agit certainement de l’action d’Elsa qui recherche le passage. Il n’a cependant pas l’occasion de faire grand chose puisqu’ils sont soudainement attaqués par une chimère, une bête démoniaque qui n’était pas là la première fois. Après avoir été obligés de retourner dehors et que Ram soit partir chercher Patlash, il se rend compte horriblement que ce n’est pas la seule bête présente et qu’Elsa n’est certainement pas seule dans son attaque du manoir.

Patlash lance Subaru vers l’étage où se trouve Rem et il se rend compte que ce qu’il tient depuis un moment est le bras de Petra… Elsa le rejoint et lui révèle qu’elle a dû intervenir plus tôt à cause de son arrivée anticipée, l’attaque devant être calquée sur son retour. Esquivant une attaque d’Elsa, Subaru se dirige vers la chambre de Rem et l’ouvre… pour se retrouver dans le passage, avec Beatrice. Il veut en sortir parce que Rem se retrouve par défaut face à Elsa mais Beatrice lui dit que c’est trop tard. S’ensuit une énorme dispute avec elle qui en plus tente de le soigner alors qu’il veut juste mourir pour recommencer. Il explose son tabouret pour tenter de se donner la mort avec un pieu mais elle l’en empêche, et il voit que caché sous le tabouret se trouve un Gospel. Son Gospel a priori, et toutes les actions faites à son égard aurait été faites parce qu’elle le suivait. Sur ces entrefaites entre Elsa, qui élimine Beatrice alors qu’il agonise.

Et il se réveille à nouveau au temple et rassuré de voir qu’il va bien (et horrifié de voir qu’il pense en priorité à ça), se tourne vers Emilia et la réveille. Cette fois-ci par contre, il ne reste pas à ses côtés et la laisse aux mains de Ram. Après une discussion avec Otto qui lui demande s’il va vraiment bien vu la façon dont il a l’air de prendre les choses, Garfiel arrive et demande à lui parler. Otto s’en va et ils se dirigent vers la forêt, ce qui intrigue Subaru parce que c’est son troisième comportement différent. Une fois sur place, où Ryuzu vêtue de blanc est présente et après leur avoir dit qu’il a passé l’épreuve et qu’il souhaite continuer, il se retrouve attaqué par Garfiel et jeté dans une cellule.

Garfiel lui dit qu’il sent sur lui le miasma et le soupçonne de faire parti du Witch Cult. Et donc Subaru comprend que son changement d’attitude vient de ses respawn qui laissent sur lui l’odeur de la sorcière (c’était ce qui s’était passé avec Rem dans l’arc du manoir). Il est laissé enfermé dans cette cellule ligoté et bâillonné pour ne pas qu’il se suicide mais se retrouve libéré par la personne qu’il s’attendait le moins à voir arriver : Otto, qui est aussi poursuivi par Garfiel et a fait ça par amitié

Otto a été aidé par Ram et leur plan est de faire sortir Subaru du Sanctuaire en douce mais avant, celui-ci veut parler avec Roswaal. Seuls à seuls encore une fois, Subaru dirige plus ses questions sur le sujet de Beatrice et il lui demande si elle fait parti du culte vu qu’elle a un Gospel. Roswaal lui répond que non, les gospels des membres du culte sont incomplets alors que celui de Beatrice l’est, et est ce qui se rapproche le plus d’un “Tome of Wisdom”. Subaru a du mal à suivre et Roswaal lui dit à nouveau ce qu’il doit dire pour qu’elle l’écoute, en ajoutant cette fois-ci une autre ligne : dire qu’il est “Cette Personne”. Roswaal met fin à la conversation parce qu’il est temps que Subaru parte mais celui-ci lui demande une dernière chose : s’il est leur ennemi ou autre, ce à quoi Roswaal répond qu’ils sont tous ses alliés.

Subaru repart, mais ils trainent trop dehors et Garfiel les rejoint et ne veut pas les laisser faire. Otto et Subaru fuient sur Patlash alors que Ram se prépare à affronter Garfiel, mais celui-ci se transforme et après avoir repoussé Ram se lance à leur poursuite. Le chemin était éclairé par les villageois qui sont prêt à défendre Subaru mais ils ne peuvent rien contre Garfiel transfiguré en tigre et qui les élimine après s’être débarrassé d’Otto qui s’était mis devant Subaru. Patlash lui sauve encore une fois la mise en le jetant vers la barrière, mais contre toute attente c’est le pendentif de Frederica qui le téléporte encore une fois vers le temple. Et quand il en sort, la neige recouvre le sol. Il cherche les gens mais ne voit personne, sauf un petit lapin blanc, vers lequel il tend innocemment la main… avant de se la faire arracher par le-dît mignon lapin. Une horde de ces bestioles apparait alors et le dévore vivant (pire mort possible).

Il se réveille à nouveau, mais sa dernière mort est trop horrible et son esprit ne suit pas. Une voix se fait entendre lui disant qu’il est qualifié pour la Tea Party, et il se retrouve encore une fois face à Echidna. Une très longue et très intéressante discussion s’ensuit, au cours de laquelle il se rend compte que son esprit est sain ici, et qu’elle peut faire en sorte qu’il le reste si elle change leur accord et qu’il se souvient de cet endroit lorsqu’il en part. Il peut aussi lui parler de Return by Death sans conséquences, et ça lui fait un bien énorme de pouvoir le faire. Il lui fait aussi part de ses inquiétudes à ce sujet et elle lui répond qu’elle pense que le nombre de retours est infini, tant que Envy a un intérêt envers lui. Par contre elle lui dit de ne pas se méprendre : Envy fait ça pour lui, pour qu’il ne meure pas, pas pour les autres autour de lui. C’est pour ça qu’il n’a pas pu revenir en arrière suite au problème de Rem et Crusch : il était sauf, donc peu lui importait. Le sujet arrive aussi sur ces lapins, qui sont en fait une autre bête créée par Gluttony : The Great Rabbit, qui ravagent tout sur leur passage, monstres et humains. Du coup on est encore face à deux problèmes : le manoir qui est attaqué par Elsa et les bêtes et les lapins qui déciment le sanctuaire juste après.

Pour en savoir plus sur les lapins, Echidna lui propose qu’elle fasse apparaitre Daphne, la Witch of Gluttony pour avoir des informations, vu que les esprits de toutes les Witch sont avec elle. Subaru accepte après ses mises en garde et se retrouve tout d’abord face à Typhon (Pride), qui lui arrache un bras et lui coupe les jambes pour voir s’il est mauvais (non) et constater qu’il se sent coupable. Minerva (Wrath) arrive derrière et le remet d’aplomb en le rouant de coups, Echidna refait son apparition pour le remettre en garde, et apparait ensuite Daphne qu’il ne faut surtout pas libérer et dont la façon de penser est en mode prédateur. La création de la White Whale, Great Rabbit et Black Serpent a été faite avec l’idée que des gros monstres et pleins de petits peuvent nourrir beaucoup de monde… sauf que ce sont ces monstres qui mangent les autres. Et pire dans le cas des lapins : ils se dédoublent et se mangent l’un l’autre s’ils n’ont rien sous la main. Daphne lui donne toutefois des pistes pour les éliminer, et avant qu’elle ne parte, Subaru lui dit qu’il a éliminé la White Whale et qu’il fera de même avec The Great Rabbit. Daphne lui dit de le faire, s’il le peut.

Une fois Echidna de retour, Subaru lui dit qu’elle est la plus normale de toutes (je plussoie), mais quelque chose tire à sa conscience, comme si quelqu’un essayait de le réveiller. Il conclut sa discussion avec Echidna et la compensation pour le changement de leur accord est le mouchoir que lui a donné Petra, plus spécifiquement la promesse que celui-ci contient. Il demande s’il pourra revenir, mais elle lui dit que les conditions seront encore plus dures pour accéder à la Tea Party. Par contre s’il continue les épreuves, il y a des chances. Et Subaru semble cette fois déterminé à le faire.

A son réveil, Emilia n’est pas à ses côté et ça l’inquiète. Il sort pour voir les autres malgré son appréhension par rapport à Garfiel mais ne voit personne. Le temple est entouré d’un voile noir qui persiste et lui parle… et il comprend qu’il est face à la Witch of Jealousy. Ce voile noir s’étend et absorbe le Sanctuaire, lorsqu’il atteint Roswaal, celui-ci révèle plusieurs choses avant de disparaitre :

  • Il sait que Subaru a plusieurs essais
  • Il n’a pas de souvenirs entre les boucles comme Subaru
  • Il a un livre comme Beatrice

Le premier point explique encore plus le pourquoi de son “inaction” et sa confiance en Subaru mais pas comment il le sait. Le dernier point fait se poser beaucoup de questions à son sujet, déjà que j’en ai pas mal suite à Ex 2 et que son commentaire à un moment donné sur le Sword Devil m’intrigue.

Auteur : Tappei Nagatsuki – Illustrations : Shinichirou Otsuka – Editeur : Yen Press

Isekai Rebuilding Project, Vol.02

Reprise de cette série vu que la pré-publication venait de se terminer.

Et c’était très bon encore une fois, ça se lit très vite et c’est très prenant. J’avais peur qu’on reste sur le “je voyage à travers le monde en faisant la même chose” mais non, et c’est une très bonne surprise.

Le seul défaut que je peux vraiment voir c’est qu’on lit des choses qui ont l’air d’être dites à haute voix mais rien ne les signale vraiment, à part le fait que Tia lance une remarque derrière. Et aussi le fait qu’il y a énormément de références qui peuvent nous passer au dessus de la tête, tant pop-culture japonaise que locales par rapport à Hokkaido. Mais bon, ça enlève un peu à l’aspect comédie mais rien à l’histoire, parce que si c’est nécessaire pour celle-ci c’est expliqué.

Après un résumé des événements précédents, Eiji se retrouve au moment où il était en discussion avec l’envoyé du Roi et au lieu de l’accompagner comme précédemment refuse, invoquant le fait qu’ils sont des Ermites et que c’est au Roi de se déplacer. De fait, les actions qui suivent de la part du royaume sont dans leurs prévision, c’est à dire qu’ils monopolise le marché des haricots de soja et tentent d’imposer à la population cette alimentation.
Mais Eiji avait pensé à une contre-mesure face à ça et ils lancent un nouveau produit.

Au bout de quelques semaines, deux visiteurs se présentent chez le marchand pour Eiji et Tia. Comme ils l’avaient prévu l’envoyé est de retour, mais il est ce coup-ci avec le Roi. Les deux parties se confrontent, le Roi pensant que Eiji a enlevé la bénédiction de ses haricots car ils n’ont pas eu d’effets sur les soldats. Il lui répond que non, c’est juste qu’ils ne les ont pas mangé parce que la situation n’a pas été proprement expliquée.

Du coup ils montent ensemble un plan afin de mieux informer la population, endiguer l’épidémie et faire remonter la popularité du Roi. Après quoi ils informent de leur proche départ. Leur mission est de sauver ce monde, donc ils ne peuvent pas rester en place : ils vont donc faire route vers le royaume de Noura.

Une fois prêts, ils partent accompagnés seulement de Baze le Fenrir et Hieronymus le Cait Sith. Ils ont la surprise d’être acclamés par une bonne partie de leur connaissances lors de leur sortie de la ville, ce qui leur fait plaisir.

En chemin ils sauvent une caravane de troubadours qu’ils décident de suivre vu qu’ils vont au même endroit, et au fil des villages qu’ils traversent ils répandent la pratique de manger ces haricots et la viande. Et avançant moins vite que les marchants, vers l’extrémité du royaume la pratique s’était répandue avant même leur arrivée, notamment les mochi.

Mais une fois la frontière du royaume franchie et s’approchant de la ville de Mostail, ils voient celle-ci attaquée par des monstres. Ils leurs viennent immédiatement en aide et avec Tia et Baze en renforts, mettent en fuite le reste de l’armée. Et il semble à Eiji que leur retraite est un peu trop organisée, ce qui les rend suspicieux. En effet, il n’y a pas de problème de béribéri ici, justement parce qu’ils sont en guerre contre les monstres et qu’ils se rationnent. Et étant donné que la première mort de Eiji a montré au Dieu local que la guerre était une solution contre cette épidémie, Eiji et Tia ont un gros doute et supposent qu’il a fait venir quelqu’un d’autre mais du côté des monstres cette fois.

Après avoir discuté de ces suppositions, ils partent accompagnés du fils du Seigneur de la ville, Ruey, sur les traces des monstres avec pour but de rencontrer ce nouveau “Demon Lord” et de négocier une paix. Mais ils sont trop prudents et arrivent trop tard à leur camp : ils ont eu le temps de brouiller les pistes. Ils suivent la plus petite trace pour finalement arriver à un village qui subit une attaque de la faction. Ils éliminent tout le monde sauf celui qui semble être leur chef afin de pouvoir lui poser des questions, mais celui-ci ne dit rien. Dans la nuit, une autre personne vient et l’élimine, mais Eiji pensait bien que quelque chose de ce genre allait se produire et ils montaient la garde, ce qui leur permet de capturer l’elfe noire. Après discussion, celle-ci, nommée Cielz, décide de les croire et de les guider vers leur camp principal, la ville “disparue” de Gannes.

Une fois arrivés, Eiji se présente après que Cielz ait discuté avec leur chef, mais le premier mot qu’elle lui dit est “Meurt”, ce qui lui envoie un sort dessus. Tia le protège en annulant ce sort et va littéralement éclater la Demon Lord contre le mur, laquelle fini recroquevillée sur elle-même, tremblante. La raison pour ça n’est pas son manque de force, mais comme Tia l’a bien déduit et confirmé après avoir discuté avec elle : elle a été victime d’abus sur Terre. Une fois calmée ils apprennent d’elle que le Dieu lui a simplement demandé aussi de ramener l’ordre, et sa forme étant celle d’un Hellion elle s’est logiquement rangée du côté des monstres. Mais son idée est la même que celle d’Eiji : les amener sur un territoire où les humains ne sont pas présents, d’où leur action d’attaquer une ville pour en fait avancer vers le nord.

Ils laissent Cait Sith au château et se dirigent avec la Demon Lord, qui se fait appeler Leon, vers Nourn, la capitale du royaume de Noura pour demander une audience avec le Roi Lyser et lui expliquer la situation et la solution envisagée. Celui-ci est d’accord parce que sinon c’est mettre en danger son peuple, mais cela implique de fermer les routes aux humains le temps de la migration. Eiji et ses compagnons vont donc repartir vers Gannes afin de préparer l’exil (Baze est parti en avance), mais Tia lui fait comprendre que le retour risque d’être mouvementé car il est possible qu’ils rencontrent de l’opposition si le but du Dieu local était de faire revenir l’ordre par la guerre.

A suivre…

On a droit à une petite side-story après, mais rien d’essentiel, juste un moment dans le voyage vers Gannes avec Cielz et Ruey qui sont en compétition pour la cuisine.

Me demande juste quand sortira la suite vu qu’a priori on est à jour avec le Japon.

Auteur : Yukika Minamino – Illustration : Kotokan – Editeur : J-Novel Club

Re:ZERO -Starting Life in Another World-, Vol.10

Reprise de la série principale.

On a terminé l’arc de la White Whale dans le volume précédent et vu ses conséquences non révélées par l’anime. A présent Subaru est à la recherche de réponses pour essayer de corriger ça. Et vu que ça touche à des personnages que j’apprécie énormément, j’espère qu’il va y parvenir.

Et quelle reprise et quel lancement d’un nouvel arc ! Tout est très accrocheur ici avec quelques réponses mais encore beaucoup de questions, et tout un chapitre assez poignant en ce qui concerne Subaru sur qui on en apprend plus.

Le nouveau personnage sur la couverture est intéressant et la fin voit le retour de quelqu’un qui va poser bien des problèmes à Subaru.

Après avoir réglé les problèmes avec la faction Crusch et déterminé qu’il fallait se méfier d’Anastasia afin qu’elle ne prenne pas toute la gloire pour elle à présent que Crusch est “diminuée”, Subaru et Emilia retournent au manoir avec Rem endormie et les villageois. A leur arrivée ils sont surpris de voir que Roswaal, Ram et les autres villageois ne sont pas de retour. Ils trouvent Frederica, l’ancienne servante, dans la maison et lui demandent comment se rendre au sanctuaire, Beatrice n’ayant pas voulu donner de réponse claire à Subaru (elle nous fait nous poser des questions par contre). Elle leur explique et après deux jours de préparation ils se dirigent vers la forêt où il se trouve, accompagnés d’Otto.

A leur arrivée, le pendentif donné à Emilia par Frederica brille. Subaru s’en empare et se retrouve téléporté à la place d’Emila dans un autre coin de la forêt où il voit une elfe qui le mène devant une tombe. Dans cette tombe, il fait la rencontre de l’esprit de la Witch of Greed : Echidna. Après leur conversation qui mentionne beaucoup le “Witch factor”, elle lui donne la permission de prendre part à l'”épreuve”, même s’il ne s’en souvient pas à sa sortie.

Réunit avec tous le monde, ils sont conduits par Garfiel au village où ils retrouvent Ram et Roswaal grièvement blessé. Il y a un problème avec la barrière : si de base les demi-humains de sang mêlé ne peuvent pas sortir, elle bloque aussi les autres (mais pas les humains, eux sont “otages”). Le seul moyen de la faire tomber est de passer l’épreuve, mais pour le faire il faut être demi-humain de sang mêlé. Roswall a essayé mais ne remplissant pas cette condition, il s’est fait repousser. Il incombe donc à Emilia de passer l’épreuve, vu que parmi les autres demi-humains il existe une faction contre la levée de la barrière, à laquelle ils soupçonnent Frederica d’appartenir). Cette épreuve a lieu dans la tombe d’Echidna, le sanctuaire étant basé autour de celle-ci car elle a des liens avec la famille Mathers.

A noter que Subaru se demande si Roswaal n’a pas fait ça pour qu’Emilia passe l’épreuve et gagne le support de la population par rapport à la candidature pour le royaume. Au vu de la conversation qu’ils ont plus tard, ça n’est pas à exclure. Et à noter aussi que Ryuzu, la gardienne du sanctuaire ressemble à l’elfe croisée par Subaru, et aussi à Sphinx que l’on a vu dans le vol.2 de Ex.

Emilia entre sans problème dans la tombe d’Echidna mais Subaru s’affole quand les lumières s’éteignent soudainement. Il court vers la tombe et n’est pas rejeté (à la surprise des autres), il retrouve Emilia évanouie dans une salle mais s’effondre avant de l’atteindre, une voix lui disant qu’il doit en premier affronter son passé. Il se retrouve de fait dans sa chambre et réveillé violemment par son père.

Pour Subaru, affronter son passé ne prend pas trop de temps parce qu’une fois qu’il a compris ce qu’il doit faire c’est assez simple. Sa rencontre avec Emilia et les mots d’encouragements de Rem l’ont changé et il est donc prêt à discuter de tout cela avec ses parents. Il s’agit d’un monde formé par Echidna en se basant sur ses souvenirs mais il reste satisfait d’avoir pu leur dire en face ce qu’il ressentait, et surtout d’avoir pu leur dire au revoir. A la fin de cette épreuve, il apprend qu’il en reste deux, mais il dit à Echidna qu’il n’est pas dans son intention de les passer.

Il revient à lui et voit Emilia à ses côtés, tremblant comme ayant un cauchemar. Il la réveille et a du mal à la calmer. On ne connait pas son passé mais on sait qu’il a été assez dur, ce qui fait que cette épreuve doit être horrible pour elle.

De retour, il va discuter avec Roswaal et après que celui-ci lui dit l’appointer officiellement Chevalier d’Emilia au regard de ses actions, Subaru pose enfin ses questions, dont les réponses en font se lever d’autres :
– Il n’a pas informé Emilia du danger du Witch Cult ni aidé Subaru parce que c’était mieux niveau image pour Emilia, et qu’il avait confiance en Subaru. Evidemment quand on sait ce que ce dernier a vécu et ce qui aurait pu se passer sans sa capacité à revenir d’entre les morts, ça passe mal.
– Il ne fait pas complètement confiance à Emilia, mais a confiance en Subaru et le considère comme un “co-conspirateur”, ce qui ne lui plait pas.
– Il n’est pas prêt à parler plus de Béatrice vu que Subaru ne lui dit pas qu’il a passé une épreuve.

A noter qu’à un moment donné, dans sa colère Subaru mentionne Rem à Ram mais elle n’a aucun souvenir d’elle, ce qui l’anéantit.

Du côté d’Emilia, une fois réveillée, elle est prête à retenter de passer l’épreuve, mais après deux autres échecs Subaru négocie avec Garfiel et les autres pour libérer les villageois qui étaient pris “otages”. Il compte revenir le lendemain mais Emilia ne veut pas laisser passer une nuit sans retenter l’épreuve (Subaru étant le seul à pouvoir l’accompagner, il s’inquiète forcément). Avant de partir, Ram a toutefois un message pour Subaru de la part de Roswall : il lui dit quoi dire dans la maison pour que Béatrice lui ouvre passage et réponde à ses questions.

Dans le chariot où il les accompagne pour les guider vers la sortie, Garfiel demande à Subaru s’il a passé l’épreuve. Il répond un peu à côté mais Garfiel a juste pour but que la barrière tombe donc peu lui importe qui réussit l’épreuve. Et si il y a une bonne raison pour qu’Emilia soit celle qui le fasse, il n’est pas certain qu’elle en soit capable quand il voit dans quel état elle est avant d’y aller et lorsqu’elle en ressort. Subaru a prévu de lui en parler à son retour.

Mais quand sera t’il de retour ? Car si à leur arrivée tout est normal au village, ça n’est pas le cas au manoir. Personne ne répond à la porte alors qu’il devrait y avoir Frederica et Petra, donc il s’inquiète. Dans les couloirs il voit les portes ouvertes sans rien de dérangé et sa priorité se porte immédiatement sur Rem, donc il se dirige rapidement vers cet étage et sa chambre, mais en courant il trébuche… sur ses propres intestins. Alors qu’il s’effondre prêt à mourir, il ne veut pas le faire sans avoir un indice pour son retour et il la voit : Elsa.

Je ne l’ai pas mentionné au moment où il en parle, mais sa théorie du pourquoi la lettre envoyée au manoir suite aux négociations avec Crusch était vierge étant un indice effectif de ce qui allait se passer concernant Rem est possiblement appuyée par la réaction de Al (chevalier de Priscilla) face à Rem dans le volume 6. Ça ou il s’agit d’autre chose. Personnellement j’aimerais beaucoup en savoir plus sur lui et ses circonstances.

Auteur : Tappei Nagatsuki – Illustrations : Shinichirou Otsuka – Editeur : Yen Press

Re:ZERO -Starting Life in Another World- Ex, Vol.03

The Love Ballad of the Sword Devil

Parut après le volume 16 que nous n’avons pas à cette heure, ce volume est une continuation du précédent. De l’action, mais c’est beaucoup plus léger et concentré sur le couple. Ça reste cependant très bien et agréable à lire, nous permettant aussi de rencontrer de nouveaux personnages et d’en voir d’autres se développer un peu. Mais si on veut juste la backstory de Wilhelm/Theresia entraperçue dans l’anime, il faut lire le précédent.

Du coup j’en ai fini avec les Ex pour l’instant, j’ai vu qu’il y en avait encore un mais n’ai aucune idée de quand il sera dispo. Par contre son contenu a l’air d’être focus sur d’autres personnages alors que l’auteur parlait d’un potentiel autre volume autour de Wilhelm. Ça serait bien vu que des événements sont teasés.

La première partie est la suite directe du précédent volume. Après avoir interrompu la cérémonie d’armistice et son duel avec Theresia, Wilhelm est jeté en prison, pour en être libéré à sa demande. La situation est compliqué pour Wilhelm qui souhaite réintégrer l’armée mais qui avait déserté… Il réussit à négocier pour y être réintégrer, mais son souhait premier et de prendre la place de Theresia pour qu’elle n’ait plus à manier l’épée. Après avoir discuté avec son compagnon de prison et l’assistant du premier ministre, Miklotov, il trouve un moyen : aller voir le roi et lui demander de lui accorder ceci s’il bât les soldats les plus forts. S’ensuit un affrontement contre 40 adversaires qu’il réussit à gagner. Theresia apparaît à la fin du combat (alors que Wilhelm lui avait demandé de ne pas venir et ne lui avait rien dit de ses projets) et demande ce qu’il se passe. En entendant la raison de ce combat, elle s’en prend au roi, présent, parce qu’en fait elle avait déjà discuté de la chose avec lui : elle pouvait renoncer à l’épée si elle se mariait. Miklotov le savait et avait dit à Wilhelm d’avoir “des conversations”, mais vu qu’ils s’étaient brouillés et que tous les deux ont du mal à communiquer… rien n’a été dit. Quoiqu’il en soit, à présent ils doivent se marier : )

Mignon, avec Wilhelm beaucoup trop lui même au point qu’il est parfois assez rude avec Theresia, mais il est à fond dans sa détermination. Theresia est évidemment très aimée, mais sa disparition pendant deux ans sans nouvelles lui a fait mal, et ça se ressent dans son insécurité.

La seconde partie doit voir le mariage de Wilhelm et Theresia, mais il est envoyé en patrouille sur plusieurs villages alentours, avec retour prévu le jour même de la cérémonie, et il ne peut pas y couper car il est à présent le capitaine de son unité. Cependant, ils étaient tous deux suspicieux et Theresia le confirme : ce déploiement est dû à une pression effectuée par son père (Veltol) sur l’armée. Elle confronte évidemment son père après le départ de Wilhelm mais n’y peut rien, et doit juste croire qu’il tiendra sa promesse et reviendra en temps et en heure. Et c’est ce qui était prévu mais malgré la volonté de tout l’escadron, ils perdent du temps au premier village dont est originaire Grimm, mais aussi au dernier où ils partent secourir des enfants perdus. Wilhelm et Grimm se trouvent coincés dans une caverne avec un démon ver de terre géant mais s’en sortent avec l’aide de tous. Ils arrivent finalement à la dernière minute à la capitale pour la cérémonie, seul Wilhelm ayant eu le temps de se changer, mais pas de se laver, comme d’habitude : )

La troisième partie voit leur lune de miel, pour laquelle le père de Theresia veut être du voyage. Evidemment qu’ils ne sont pas d’accord, surtout Wilhelm, d’autant plus que Carol les accompagne déjà. Mais il les rejoint à Pictat et ils ne sont pas contents, même s’il avait vraiment quelque chose à y faire. Et ce quelque chose c’était choisir le cadeau d’anniversaire de sa femme, mais un noble de l’Empire de Volakia, Stride, est présent et provoque Veltol. Après l’avoir provoqué en duel, Veltol est blessé et a une malédiction qui lui est infligée. Stride et son champion Kurgan (le guerrier le plus puissant de l’Empire et qui possède huit bras) donnent rendez-vous à Theresia le lendemain, pensant donc la challenger elle (elle est leur but), mais comme Stride, elle annonce ne pas pouvoir combattre et désigne son champion : Wilhelm. Lequel va se battre avec l’épée qu’a choisi en cadeau pour lui son beau-père et qu’il nomme Astrea. Le combat est très rude et interrompu par Stride car Wilhelm prend le dessus. Stride tient néanmoins sa promesse et leur donne la bague qui a maudit Veltol, leur permettant de lever le sort mais leur faisant bien comprendre qu’ils le reverront. A l’hôpital, parce que Wilhelm est quand même blessé, il comprend que la malédiction n’a pas été sans conséquence pour Veltol qui a perdu l’usage de son bras droit. Il lui promet de ne jamais rien en dire à Theresia, et au vu du cran qu’il lui a fallut pour confronter Stride après avoir vu Kurgan, citera toujours son nom quand on lui demandera quel est l’homme d’épée qu’il respecte le plus.

La dernière partie est plus courte et revient sur comment a grandi la relation entre Grimm et Carol. C’est juste du fluff mais ça fait plaisir de les voir d’un peu plus près vu que leur relation s’est développée en parallèle de celle de Theresia et Wilhelm dans le vol.02 de Ex.

Je vais à présent pouvoir rebasculer sur la série principale, en espérant que certaines choses se résolvent rapidement : je n’ai que 3 volumes sous la main : /

Auteur : Tappei Nagatsuki – Illustrations : Shinichirou Otsuka – Editeur : Yen Press

Re:ZERO -Starting Life in Another World- Ex, Vol.02

The Love Song of the Sword Devil

Excellent. Ce volume, sorti après le 07 parle du passé de Wilhelm Trias, de son entrée dans l’armée à son duel contre Theresia, en passant par sa rencontre avec elle, le tout sur fond de guerre civile contre les demi-humains.

Les faits se passent donc environ quarante ans avant l’histoire principale et on voit passer des personnages plus jeunes, ou encore les ancêtres de certains (Roswaal L. Mathers par exemple).

On a vu d’ailleurs la partie “rencontre avec Theresia” de ce volume adapté dans l’anime durant les épisodes 20 et 21, mais ils sont passés au dessus de beaucoup de détails et de tout le conflit. Ça aurait été trop long évidemment, mais ça reste dommage car celui-ci est intéressant à lire vu que les personnages autour de Wilhelm sont engageants et surtout, on en apprend beaucoup plus sur lui, sa personnalité, et de mon côté c’est un personnage que j’apprécie. On a un point de vue particulier sur Theresia aussi.

Des infos intéressantes sont données tout du long, dont une qui fait lien avec quelque chose qui est dit à la fin du vol.09. Je ne sais pas si on en saura plus à ce sujet dans le Vol.03 de Ex, mais cela m’intrigue.

  • La “witch” Sphynx n’est pas morte. Roswaal voulait l’éliminer mais Lyp Bariel lui a donné son pendentif en preuve de sa mort, bien qu’il l’ait laissé en vie et soit parti en l’emmenant. Homme très ambitieux, je ne me souvenais pas de lui dans la série principale puis ça m’est revenu : il est mort, et sa veuve n’est autre que Priscilla Bariel, l’une des candidates au trône.
  • La “witch” était quelque part liée à Roswaal et semble avoir été créée. Son but était de l’éliminer, mais aussi et surtout de récupérer une bague. Cette Roswaal semblait aussi avoir son propre agenda, un peu comme le Roswaal que l’on connait.
  • Est fait mention et est utilisé par la witch le sort pour relever les morts dont il a été question dans le volume précédent. Je ne me souviens pas l’avoir vu dans la série principale… A voir si Sphynx refait une apparition dans le volume suivant mais pour moi Ferris a le livre le plus important à la fin du Vol.01 de Ex.
  • Theresia, en plus d’être la Sword Saint a aussi une malédiction de “Reaper”, dans le sens où les blessures qu’elle inflige ne guérissent pas/ne se referment pas. Si je l’avais lu avant de lire le vol.09, j’aurais compris de qui parlait Wilhelm avant même de tourner la page.

Auteur : Tappei Nagatsuki – Illustrations : Shinichirou Otsuka – Editeur : Yen Press

Skeleton Knight in Another World, Vol.05

C’était la dernière coupure avant d’aller lire les deux autres Re:ZERO Ex.

La couverture résume assez bien le second chapitre je trouve ^^

Bon volume encore une fois, plus long et dense que le précédent, avec pas mal d’action et de moments qui font sourire.

Je pense quand même qu’il faudra que je relise les passages “politiques” des trois premiers volumes parce que je ne sais plus trop qui a fait quoi. Là j’ai juste la confirmation que l’Eglise en tient une bonne couche.

Au niveau des plots politiques/annexes, on a une petite armée envoyée par le pays de Hilk (la religion) vers la ville de Tagent, seule ville du continent sud a être gérée par les humains. L’église a l’air d’avoir une énorme influence, bien que la ville dépende d’un autre pays et le Cardinal n’a pas l’air d’aimer les hommes-bêtes. La petite armée a cependant à sa tête un homme accompagné de l’un d’entre eux. La ville ne va cependant pas plus loin que le mur qu’ils ont construit pour délimiter leur territoire.

Arc est donc impatient de partir pour le continent du sud dans le pays de Fobnoch pour trouver des tomates, mais avant ça Glenys lui suggère d’inviter Chiyome à venir avec eux (elle “force” Ariane à partir avec lui). C’est ce qu’ils font et Goemon les accompagne aussi.

Arrêt obligé dans la ville portuaire de Landfrea où en se dirigeant vers le port, Arc voit des tomates fraiches ! Mais il apprend qu’en fait les tomates de ce monde sont empoisonnées et qu’il faut qu’elles soient traitées avant d’être mangées. L’antidote a été été trouvé par le fondateur du clan des elfes qui du coup a pu faire une alliance avec celui des hommes-bêtes (tous deux étaient comme Arc).

Le lendemain ils partent par bateau, sont attaqués par des pirates qui ne peuvent rien contre le navire, puis un Kraken géant est repéré mais la navire est bien trop rapide pour lui. Pas pour un plus petit par contre qui attaque, mais les hommes-bêtes se ruent dessus pour l’éliminer… puis le dépecer vu qu’ils souhaitent le manger. Arc et Goemon héritent d’un tentacule, et si Ariane ne veut pas y toucher, les autres mangent avec grand plaisir.

Petit chapitre intermédiaire consacré à l’enfance de Chiyome où l’on en apprend un peu plus sur elle, mais aussi sur Sasuke, le ninja disparu dont elle cherche à avoir des nouvelles et qu’elle considère comme son frère.

Retour sur l’histoire principale où notre équipe arrive enfin à Plymouth où l’attention d’Arc est attirée par ce qu’ils appellent ici des “Red Nails” et qui sont pour lui l’équivalent de piments rouges. Au grand dam d’Ariane, il les achète, mais s’est aussi renseigné pour connaitre leur origine. Après avoir attendu le temps nécessaire et mangé le plat de pâtes qu’Arc voulait faire avec ses piments (surtout la sauce), direction la ville de Fernandes par téléporteur officiel. Ici ils se renseignent auprès d’un marchant qui les envoie vers un marchant de bêtes qui a récupéré deux montures de la tribu des Tigres, montures qui sont liés à leur maître et qu’il est donc étrange de voir seules. Encore plus d’infos, puis Goemon et Arc dominent les montures dans un duel de force, ce qu’il fait qu’elles acceptent qu’ils les montent. Du coup ils partiront avec le lendemain, après avoir fait leurs préparatifs.

En chemin, deux membres du clan des Tigres se dirigent vers eux et les interrogent sur leurs montures. Arc leur répond la vérité et ils sont stupéfaits quand il leur dit qu’il est principalement à la recherche de piments. Mais ils sont interrompus par l’arrivé d’une autre personne qui leur dit que leur camp est attaqué par des Géants. Arc et les autres suivent et ils aident le clan à se débarrasser des Géants, mais aussi à soigner leurs blessés.

Arc explique ensuite son intérêt mais il ne s’agit pas du clan qui s’occupe de cette culture. Le chef leur propose de les accompagner au clan en question, d’autant que leurs montures viennent de là. Ils acceptent, arrivent là-bas et commencent à essayer de négocier, mais sont interrompus par l’arrivée d’une personne blessée (qu’Arc sauve) et qui leur dit ensuite que 30 Géants sont vers un autre camp.

Ils réunissent 150 guerriers et se dirigent vers le camp pour le trouver en ruine, avec zéro survivants et 10 Géants qui finissent de saccager. Les guerriers s’occupent de 5 d’entre eux et Arc se prépare à utiliser une invocation pour éliminer les autres, mais il est coupé par l’intervention d’un homme-bête, lequel est reconnu comme étant Sasuke par Chiyome et Goemon. Il réussit à s’enfuir en entrainant derrière lui les cinq Géants et les guerriers demandent des explications, vu qu’ils ont vu qu’ils le connaissaient. Goemon leur dit qu’il s’agit d’une personne disparue qu’ils recherchaient, mais qui n’est plus des leurs à présent, étant un mort-vivant (ce qu’Ariane confirme à Arc).

Arc coupe court à la discussion en disant qu’il faudrait peut-être suivre les Géants, d’autant qu’ils n’en ont vu que 10 sur 30. C’est ce qu’ils font, et ils arrivent aux portes (ou mur) de la ville de Tagent, laquelle est à feu et à sang car attaquée par les Géants. Tout ceci est en fait un plan de la personne d’église arrivée plus tôt pour la détruire. Le Cardinal est prévenu et relâche par dessus tout ça une armée de squelettes qu’il avait dans les catacombes. Il semble leur ordonner d’éliminer les géants, ce qui si l’on en croit l’autre homme est contre les ordres du pontife, et du coup il leur ordonne d’attaquer aussi les humains. Débandade complète dans la ville.

Les guerriers et Arc arrivent dans cette configuration, avec les premiers dont l’objectif est de libérer leurs semblables gardés en esclaves par les humains et les seconds qui vont plus aider là où ils peuvent. Sasuke refait son apparition donc Chiyome, Goemon et Ariane partent à sa poursuite. Après un combat assez éprouvant où Chiyome voit bien qu’il n’est plus lui même, elle le bât. Il revient à lui dans ses derniers moments et les met en garde contre l’Eglise.

De son côté, Arc affronte le Cardinal qui s’est transformé en monstre horrible, ne valant pas mieux que les Géants vu qu’il mange humains ET Géants. Il le bât en utilisant une invocation qui lui permet de garder son statut (le cardinal lui mettait des debuff) et en l’assaillant à coup de gros sorts. Le groupe se rejoint après tout ça et ils décident de retourner vers les Tigres.

Dans l’épilogue politique, on voit le dirigeant de l’Empire de l’Est ne pas sembler trop s’en faire et diriger une armée vers une ville de l’Empire de l’Ouest. On voit aussi les cardinaux de l’Eglise se réunir et le pontife intervenir. Leur plan était bien de raser complètement la ville de Tagent, a priori pour affaiblir l’Empire de l’Ouest. Pour l’instant la guerre entre les deux a l’air de pencher en la faveur de l’Est, donc il ordonne de mettre en place les plans concernant les trois pays qui entourent le leur : Delfrent, Nohzan et Salma.

A noter qu’au village de Chiyome, une autre ninja semblait observer la situation vers là-bas. Et à noter aussi qu’encore une fois, Arc et ses compagnons gênent les plans des autres sans le savoir.

Auteur : Ennki Hakari – Illustrations : KeG – Editeur : Seven Seas

Altina the Sword Princess, Vol.03

Seconde interruption vu que pareil, je voulais le lire maintenant. J’ai prévu d’en lire encore un autre avant de me remettre à Re:ZERO.

Au passage, ce volume m’a trollé avec son énorme résumé au début ^^;

Une bonne partie de l’action se passe dans la capitale, notamment au palais, et c’est bien d’avoir un gros visu là-dessus en fait. On est plus proche et plus au fait des conspirations, à l’opposé de Skeleton Knight in Another World où je suis à chaque fois perdu parce qu’on passe plus de temps avec les personnages principaux et que les noms de pays se ressemblent (je trouve).

Donc ici on a Altina qui doit se rendre à la capitale suite à l’invitation de son frère. Elle ne veut évidemment pas faire comme les autres et gaspiller de l’argent donc décide de faire le voyage en diligence. Ce qui perturbe beaucoup ceux qui sont en charge de la garder (au point de se demander si ça n’est pas une mauvaise blague).

En tous les cas, elle ne rentrera pas dans la capitale avec vu que son frère Latrielle (le second Prince) est venu l’attendre avec une partie de l’armée.

Une fois au palais, Altina ne peut rester en place et ils vont explorer la ville. L’auberge où ils devaient aller manger est remplie de gens mécontents qui critiquent les finances du royaume donc ils retournent au palais. En retournant dans leurs quartiers ils croisent le Prince Auguste (premier prince et premier en lice si l’empereur meurt), lequel a récemment essuyé une tentative d’assassinat dont il soupçonne Latrielle d’être l’instigateur. Altina le trouve changé mais n’en fait pas plus cas alors qu’Eric l’observe un moment (et moi je vois où ça part à trois kilomètres).

Le soir a lieu un repas avec un repas avec la “famille” où est présente la sixième et nouvelle concubine de l’Empereur qui a l’air de taper sur le système de tout le monde. D’ailleurs Altina part du repas et reste avec Regis, Eric et Clarisse.

Plus tard, Altina reçoit une demande de la part de Latrielle de la rejoindre et elle y va sans prévenir Regis ni Eric… Clarisse les en informe quand même et Regis, trouvant où elle est, épie la conversation. Latrielle lui parle de pourquoi il doit succéder au trône et semble avoir un intérêt commun avec Altina, mais son souhait n’est pas d’arrêter les guerres car elle font tourner économiquement l’Empire. Entre ça plus le fait qu’il lui demande de l’épouser histoire de rallier les factions indécises à sa cause, Altina voit rouge et l’attaque. Latrielle prend cependant vite le dessus et Regis intervient en faisant mine de la chercher afin d’interrompre le duel. Evidemment il gronde Altina part la suite, lui disant qu’il n’est pas bon d’être aussi impulsive, et que ses attaques doivent être raisonnées.

Le lendemain, second jour des festivités et Altina traîne Regis avec elle à la fête où il est permis d’inviter qui l’on veut. Il la laisse avec des personnes qui souhaitent lui apporter son soutien et va discuter avec Elenore, la personne qui a donné l’impression de pousser un des nouveaux nobles du sud a déclarer le soutien d’un groupe d’entre eux à Auguste. Après sa discussion avec lui, elle est plus que décidé à l’embaucher (ou l’épouser) mais il refuse. En effet il a bien compris quel était son but : faire déplacer la capitale vers le sud où ils (ces nouveaux nobles) auront plus d’influence.

Le soir, il se rend voir le Prince Latrielle qui l’a convié. Celui-ci aussi essaie de le débaucher mais en vain. Par contre il lui donne une promotion bien qu’il se soit fait battre aux échecs. Regis voulait essayer de cerner ses plans mais en vain, il repart bredouille. On comprend que ceux-ci sont cependant en bonne voie.

Le lendemain, alors qu’il se prépare avec Eric, celui-ci décide de parler de ses soupçons concernant Auguste et fait comme s’il parlait de quelqu’un d’autre pour parler de son propre cas : du fait que s’il n’y a pas d’héritier mâle, les héritières doivent faire entrer dans leur famille le second ou troisième fils d’une autre, lequel ne respectera pas pour autant leurs traditions. Eric est persuadé qu’Auguste est une femme, et Regis le croit car lui aussi a des doutes suite aux remarque d’Altina. A noter que c’est vraiment en non avoué textuellement, mais Eric est bien dans cette position aussi, et il/elle est aussi intéressé par Regis.

Regis, Altina et Clarisse déguisée vont confronter Auguste en appliquant le plan que Regis soupçonne Latrielle de mettre en place : amener la fausse Princesse Felicia et démasquer la vraie qui a pris la place d’Auguste, réellement mort il y a plus d’un an, empoisonné par Latrielle (mais ça il ne le dira pas et pas moyen de le prouver). Il a aussi pris soin de faire en sorte que ni les nobles ni sa mère ne puissent être présent lors de cette cérémonie. Felicia a pris la place d’Auguste à la demande de sa mère, mais aussi pour se venger. De fait, Regis leur propose le plan auquel il a pensé pour sauver la situation.

Tout ce petit monde arrive à la fête et l’Empereur aussi par la suite. Latrielle a derrière certains de ses soldats une figure voilée. Auguste va parler à l’Empereur mais au lieu de dire qu’il va mieux et demander de reprendre le contrôle de l’armée (plan prévu), il indique que sa condition ne s’améliore pas et souhaite renoncer au trône. Evidemment l’Impératrice (mère de Latrielle) est plus que d’accord et l’Empereur accepte. Sauf qu’Auguste propose de nommer quelqu’un à sa place, et ce quelqu’un est Altina, d’autant qu’en plus d’avoir des cheveux rouges comme leurs ancêtres, elle a récemment eu de beaux résultats sur le front nord. L’Empereur accepte au grand désarroi des autres, et Elenore (avec laquelle Regis a discuté et convaincu de les aider), vient annoncer que leur faction soutiendra Altina.

Tout s’est donc bien passé… mais il vaut mieux partir vite, et c’est ce qu’a prévu Regis. Il a déjà fait partir les servantes avec les soldats qui les avaient accompagnés et Eric est allé chercher des chevaux. Felicia monte avec Eddie, son chevalier et ami d’enfance d’Altina, et celle-ci embarque de force Regis avec elle. Sortir de la ville n’est pas trop compliqué mais une fois celle-ci franchie, ils ont à leur trousses la première armée.

Mais Regis avait pris ses précautions avant de partir et fait suivre un contingent mené par Jerome. De fait, il mène la première armée dans un marécage dans lequel a auparavant été versé de l’huile, et l’armée d’Altina y met le feu. Malgré leur nombre plus important, c’est une défaite totale pour la première armée qui rentre à la capitale après que les autres aient sonné le rassemblement. Les rumeurs vont vite quand les habitants les voient passer, et tous pensent que c’est Latrielle qui les a envoyé en poursuite. On apprend juste après qu’il s’agit de Germain, le second de Latrielle. Il souhaite être exécuté mais le Prince n’en fait rien. De ce qu’il laisse entendre, il a perdu la bataille, mais pas la guerre.

De retour à Fort Volks, Regis fait encore le type dense avec Clarisse qui adore le teaser. J’ai encore zappé tous ces aspects dans ce volume parce que si oui il y a une ou deux scènes marrantes, le fait de le voir limite faire exprès de ne pas comprendre et passer son temps à se rabaisser sont pénibles. Bon, les deux sont liés parce que vu qu’il a sa propre estime au sixième sous-sol, forcément il ne comprend pas qu’on puisse s’intéresser à lui. Enfin bon, il est décidé qu’Eddie et Felicia vont rester avec eux, et Regis risque de bien s’entendre avec elle vu qu’elle est aussi du type hobbys intérieur (Dieu merci elle a l’air attirée par Eddie, on en est déjà à 5 côté harem).

Et pour finir, on voit un navire à vapeur (nouvelle technologie) raser complètement la ville portuaire de Ciennbourg à coup de canons. Ce navire fait parti de la flotte de High Britannia, pays qui a à sa tête une Reine et avec lequel la ville entretenait de bonnes relations. La ville fait parti du duché de Touranne, lequel soutenait Auguste et sa mère.

Autre point qui peut être important, Regis a confié le “double” de Felicia à Elenore, lui disant que les nobles lui en seraient reconnaissants.

Volume dynamique avec une bonne fin. On conclut cette partie mais on a un teasing pour la suite avec un nouveau joueur : )

Par contre la question que je me suis posé en relisant : Latrielle va-t’il donner sa promotion à Regis ?

Auteur : Yukiya Murasaki – Illustrations : himesuz – Editeur : J-Novel Club

The Unwanted Undead Adventurer, Vol.05

Pause (déjà !) dans Re-ZERO vu que eux je les ai sous la main et que je voulais lire ça avant. Mais ça se lit hyper vite donc c’est pas un souci.

C’est une série de fantasy où il y a eu pas mal d’attente entre les volumes 4 et 5 et dans laquelle malgré la couverture il y a assez peu de fanservice.

Au départ, et pour expliquer le titre, le personnage principal Rentt Faina est un aventurier depuis plusieurs années, loin d’être exceptionnel mais qui est apprécié de la Guilde des Aventuriers parce qu’il aide souvent les nouveaux. Il découvre un jour un nouveau passage dans un donjon où il va souvent et tombe sur un dragon qui le mange. Mais il se réveille… en tant que squelette. Tout désorienté il se rend chez la seule personne qui peut l’aider et en qui il a confiance, Lorraine (en avant sur le couverture), qui est chercheuse/mage/aventurière. Son cas semble très exceptionnel et petit à petit il change. Et pour le titre, eh bien il est un aventurier mort-vivant, mais pas recherché parce qu’il a bien su se dissimuler et a entre-temps acquit la “garantie” qu’il n’est pas mauvais, malgré la bizarrerie de son cas.

Dans ce volume, il règle quelques affaires avant de partir vers son village natal avec Lorraine pour visiter le lieu où il avait obtenu son pouvoir de divinité et essayer d’en apprendre plus.

Dans ces affaires à régler on a :

Informer Laura Latuule, sa cliente régulière, de son absence et lui fournir ce dont elle a besoin avant. Il en profite aussi pour lui emprunter des livres sur divers sujets. Laura invite par la suite Lorraine à venir explorer sa bibliothèque si elle le désire.

Prévenir Alize (qu’ils entraînent pour devenir aventurière) qu’ils vont s’absenter. Quand ils vont la chercher à l’orphelinat elle est entrain de lire une histoire aux enfants, histoire dont a priori lui il a entendu une fin vraiment différente, dans le sens où il y a une conclusion assez sombre dans sa version. Ils vont ensuite commander une arme pour elle chez le forgeron, puis vont avec Lorraine fabriquer leurs baguettes vu que tous deux apprennent la magie. A priori Rennt a à présent une grande affinité avec la magie de feu.

Aller voir le marchant qui lui avait acheté la carcasse de Tarasque vu qu’il lui a trouvé un nouveau sac magique. Il le lui vend à prix plus bas pour se faire excuser de ce qui s’était passé la dernière fois, mais aussi pour essayer de le “fidéliser”, parce qu’il sent que c’est un client à potentiel.

Passer à la guilde pour essayer de régler son problème de “double identité” vu qu’en tant que mort-vivant il ne pouvait pas prouver qu’il était Rentt Faina et donc s’était ré-inscrit en tant que Rentt Vivie. Le maître de Guilde Wolf Hermann lui fait vite comprendre qu’il se doute qu’ils sont la même personne. Rentt finit par tout lui expliquer, mais pas avant avoir accepté sa proposition de faire un contrat magique, lequel l’empêche de parler de sa condition (il avait fait de même à sa suggestion avec Sheila, une employée de la guilde). Wolf le croit, mais il va être difficile de ne pas attirer l’attention en regroupant ou effaçant l’une de ses identités. Le solution trouvée est donc une qui les arrange tous deux : Rentt joint la Guilde (chose que souhaitait Wolf depuis longtemps), ce qui lui donne la possibilité d’avoir une double inscription. Evidemment la priorité de Rentt restera pour le moment de trouver solution à son problème.

Et faire quelques courses avant de partir, courses aux cours desquelles Rentt recroise le chemin de Rina, une toute fraîche aventurière qui l’avait aidé à retourner en ville suite à sa transformation. Il apprend qu’elle a formé un groupe avec deux autres aventuriers qu’il a rencontré et aidé auparavant. Il lui dit que son frère la cherche et lui propose de lui faire passer un message, ce qu’elle accepte. Une fois retrouvé, celui-ci doit malheureusement repartir et lui donne un message pour sa sœur avec un rendez-vous dans un mois. A noter que Rina utilise un autre nom de famille en tant qu’aventurière.

Le moment est venu de partir et ils s’en vont pour un voyage qui va prendre une semaine en chariot. D’autres passagers sont avec eux et la première nuit du voyage où ils doivent camper, quelques zombies se dirigent vers eux lors du tour de garde de Lorraine. Elle les élimine sans problème et demande à Rentt de purifier leurs cendres et cristaux, dont elle se servira pour étudier la nécromancie afin de l’aider.

Lors de l’attaque, ils avaient perçu la présence d’autres zombies, mais ceux-ci diminuaient en nombre. La raison à cela approche : il s’agit d’une elfe dont on comprend qu’elle est assez âgée, mais a l’apparence d’une fille de dix ans. Aventurière classe Gold chargé de purifier un village détruit il y a des décennies, elle comprend rapidement que les restes n’ont pas été purifiés avec de l’eau bénite mais par Rentt dont elle perçoit la divinité. Elle est surtout très intriquée parce que sa divinité fait pousser des plantes sur les cendres, et que celles-ci dégagent de la divinité, même si on a vu un peu plus tôt qu’elle était faible. En échange des plantes, elle explique à Rentt comment dissimuler sa divinité aux yeux des autres et lui dit que le livre qu’il a à ce sujet est bien. Avant de partir, elle lui montre l’étendue de la sienne et donne ses infos de contact si jamais ils voulaient la voir à la capitale.

Et le voyage continue sans incident notable, sauf le repas à l’auberge où il pensait troller Lorraine avec les spécialités assez horribles visuellement du coin, mais c’est lui qui se retrouve avec peu d’appétit pour elles.

Arrivés enfin au village, il concède qu’il est quand même étrange que celui-ci ait son propre système de défense un peu comme les plus grandes villes, à l’opposé des autres villages alentours qui dépendent des aventuriers lorsqu’un problème surgit.

Je l’ai lu beaucoup trop vite >_< Mais c’est toujours aussi plaisant. Vivement la suite.

Auteur : Yu Okano – Illustrations : Jaian – Editeur : J-Novel Club