Web Analytics

Katanagatari, Vol.03 – Book 7 : Akuto the Eel

Numérotation un peu étrange mais il n’y a pas de version digitale pour cette série et son édition US se fait sur quatre volumes avec trois LN chacun. Et vu qu’il est possible qu’il y ait un ralentissement dans mes lectures pendant quelques jours, autant que je les fasse les unes après les autres.

Evidemment, bien que je n’ai pas lu les autres “gatari” (ni tout vu), c’est d’avoir vu les OVA à l’époque qui m’a donné envie de lire ce “conte” dans lequel Togame (à droite) accompagnée de Shichika (à gauche), parcourt le Japon à la recherche de 12 katanas maudits.

Ces light novels sont assez courtes avec une centaine de pages chacune (bien que le format du livre soit particulier), et c’est logique dans le sens où les 12 ont été publiées sur une même année, au rythme d’une par mois. Plutôt un bon challenge pour l’auteur, mais ça n’enlève rien à la qualité et à la présence de pas mal d’action.

Dans celle-ci, Togame et Shichika pensent se diriger vers Owari mais le bateau sur lequel ils sont les emmène vers Ezo où se trouve le temple de Gokenji. Emonzaemon Soda, un serviteur de Princess Negative (ennemie de Togame dans un sens) les informe que celui-ci a été pris d’assaut et conquit par Nanami Yasuri, la sœur de Shichika. Nanami a auparavant récupéré une des épées maudites, Akuto the Eel au Mt Shirei, éliminant toutes les personnes qui la gardaient.

Frère et sœur s’affrontent et Shichika est confiant mais Nanami gagne facilement, étant de base plus puissante que Shichika et ayant appris de nouvelles techniques en chemin. D’abord en éliminant le clan de ninja venu sur l’île, mais aussi la tribu des Itezoras avec la force surhumaine, les gardiens du Mt Shirei et les hommes du temple. Et ayant enfoncé Akuto the Eel dans sa poitrine au passage.

Shichika est effondré d’avoir perdu, mais au bout d’une semaine Togame le secoue et lui explique son plan pour battre Nanami, et la faiblesse dans son attaque à lui. Ils remettent Nanami au défit et changent le lieu de combat. Nanami acceptant, cela signe la bonne mise en place du plan de Togame qui a manipulé toutes les bougies pour qu’elles s’éteignent en même temps (truc de fou), l’aveuglant momentanément. Et c’est sa faiblesse dans le sens où elle a des yeux qui voient tout : voir une attaque une fois lui permet de la comprendre et de la contrecarrer, et une seconde fois de se l’approprier. Du coup, elle ne peut pas voir dans quel ordre Shichika lance son attaque, et il réussit à lui ôter Akuto the Eel.

Ça n’est toutefois pas la fin de Nanami qui est toujours en vie. Elle se relève et attaque Shichika, mais son corps lui joue des tours. Son problème est qu’elle est trop puissante pour son corps et que ça la détruit. Apprendre des techniques avec son regard l’affaiblissait en fait, et l’épée dans son corps aussi, ce qui la maintenait en vie. Son souhait est à présent de mourir, et elle a choisit son frère pour la tuer. C’est particulier mais elle a ses raisons, et sa vie a été compliquée à ce niveau.

A la fin, Togame et Shichika se dirigent vers Owari. Parallèlement, les Maniwa avec qui ils ont décidé une trêve mettent la main sur une épée.

Beaucoup aimé celui-ci parce que j’aime bien le personnage de Nanami et donc j’avais adoré la LN 4 (et son troll). Qui plus est on peut prendre plus de temps sur la lecture et les OVA avaient pas mal d’infos, et je préfère lire calmement que me repasser 18 fois une scène.

Auteur : Nisioisin – Illustrations : take – Editeur : Vertical

Leave a Reply

Your email address will not be published.