CDJ11 : Le plein de Blu-ray (trop de choses)

CDJ - 201506
Trop de choses en effet dans ce colis pour tout caler dans le titre, colis arrivé rapidement et non taxé. Il valait mieux pour moi vu le léger (?) abus fait ^^;
Les séries habituelles plus une nouvelle à laquelle je n’ai pas pu résister, Hibike! Euphonium (dernier épisode aujourd’hui) et le dernier concert de Mizuki Nana qui venait avec deux posters *_*

CDJ - 201506
On commence par les classiques avec le traditionnel Sailor Moon Crystal vol.9. avec deux épisodes qui se concentrent sur Sailor Jupiter et Venus, ce qui fait qu’ils sont commentés par leurs seiyuu.
C’est juste à partir de ce volume que j’ai commencé à laisser les feuilles/coupons hors de la boite… Va falloir redéballer les autres d’un moment pour Septembre.

CDJ - 201506
Le classique et presque terminé Cross Ange avec son vol.7. Accompagné de son OST 3 qui est sublime et contient le tant attendu Towagatari ~El Ragna~, duo Ange/Salamandinay <3 Il contient aussi quatre Original Music Clip, globalement des AMV avec en musique les OP/ED en version longue. Maintenant j'espère que ceux qui spamment cette page seront contents de voir ce volume présent. Mon Dieu. Je plaisante pas, ça doit être la page la plus vue sur tout le site oO CDJ - 201506
La série pas loin d’être terminée elle aussi, aka Dog Days” Vol.4. Qui se voit lui aussi accompagné de son OST. Pas du tout le même genre, ici ça fait plus RPG parfois. N’empêche chaque fois que j’écoute les OST de Cross Ange, les parties avec chant me font penser à ces jeux Ar Tonelico que je n’ai jamais touché mais dont j’aime beaucoup les chansons. Normal, c’est aussi Shikata Akiko ^^
Toujours pas fini de regarder le bonus DVD du volume précédent par contre… erm.

CDJ - 201506
Et la nouvelle entrée dans la collection, j’ai nommé le vol.1 de Hibike! Euphonium, avec ici une photo de tout ce qu’on y trouve (me faudrait faire ça en fait mais le but est de vous faire aller dans les pages ^^;).
Série que j’espère fort probablement encenser lors de mon post de conclusion. Posts qui sont retardés rapport au fait que deux séries n’ont toujours pas vu leur dernier épisode diffusé. Pour une fois, c’est pas moi ^^
Et j’en ai pas parlé sur la page mais le menu est adorable ^^

CDJ - 201506
Pour terminer, le dernier live de Mizuki Nana LIVE THEATER 2015 -ACOUSTIC-.

CDJ - 201506
Vraiment beau. J’en ai lu des critiques comme quoi tout était bien planifié et tout et manquait de spontanéité, mais bon, c’est un show qui n’est que sur deux dates, avec des réorchestrations des chansons assez précises et uniques. Donc on ne peut pas laisser les choses au hasard non plus quoi… Plus Nana est assez organisée et professionnelle elle aussi, je me doute bien qu’elle préfère aussi les choses ainsi.

CDJ - 201506
Donc perso j’ai trouvé que certaines versions étaient sublimes. La gondole au dessus vient vraiment de Venise si j’ai bien compris, Ryu-tan ci-dessus brille avec sa contrebasse, déjà que je l’adore à la basse.

CDJ - 201506
Ici c’est le moment où elle interprète Scarlet Knight et c’est juste “wow”. L’accompagnement est fait par les choeurs, il n’y a pas un seul instrument.

CDJ - 201506
Et là c’est le moment de folie avec la section Jazz et Ladyspiker en version Jazz. Juste PARFAIT. D’ailleurs je vous mets la performance dessous, elle fait partie de celles qui ont été mises en ligne sur la chaine YouTube de Nana.

CDJ - 201506
Pour finir, je savais que j’allais avoir un poster exclusif CDJ et en espérait un autre bien que rien n’était précisé, mais oui, il est arrivé. La jaquette du BD <3 Il est actuellement sous six gros guides de jeux en train de s'aplatir parce qu'il va remplacer celui qui égaye mon couloir depuis 2011, à savoir le poster du premier LIVE GRACE -ORCHESTRA-. En plus il devrait mieux ressortir, ça devrait bien rendre ^^

Niveau prochain CDJ, j’ai coupé la commande de juillet en deux parce que je suis impatient et veux mon jeu. Du coup je devrais avoir un petit colis vers mi-juillet. Mais j’ai d’autres posts de prévus entretemps, si j’arrive à survivre à la chaleur et au travail.

Sur ce, allons voir la fin de Hibike! Euphonium ^^

7 thoughts on “CDJ11 : Le plein de Blu-ray (trop de choses)

  1. Hibike! Euphonium, il paraît qu’il y a du subtext yuri. J’arrête pas de voir passer des screens ici et là… Ça vaut la peine de regarder pour ça ? C’est pour savoir si je le mets sur ma liste d’attente ou pas ^^ Je ne suis pas trop fan des animés musicaux sinon, à part Tari Tari que j’avais beaucoup aimé (l’histoire comme la musique). K-on était regardable, mais ne m’a pas marqué plus que ça. Et c’était pas du tout mon style musical ^^’

    Jolies acquisitions en tout cas. Ce concert de Nana m’a l’air assez sympa et différent de ce qu’on a l’habitude de voir (même si je suis pas particulièrement fan de l’artiste comme toi), donc j’y jetterai peut-être un oeil. Généralement, je ne suis pas trop fan des réorchestrations de chansons (je suis assez vieux jeu là-dessus, j’aime que ça ressemble à l’original ^^’), mais les images donnent envie.

    Par contre, tu m’as amusée quand tu as parlé des critiques qui mentionnaient un manque de spontanéité. Parce qu’il y a de la spontanéité dans les concerts Japonais ? Il me semble que les gros artistes aiment bien que tout soit impeccable, au contraire, et sans fausse note, ce que je déplore parfois un peu. Certes, c’est impressionnant au début (mes premiers concerts d’Ayu m’ont juste coupé le souffle, surtout quand on compare avec ce à quoi on est habitué ici en Europe), mais au bout d’un moment, le parfait, ça lasse et on recherche autre chose… C’est pour ça que j’aime bien Dreams come True. C’est l’un des rares gros groupes Jap à ne pas chercher à faire dans le millimétré, ou en tout cas, c’est pas l’impression qui se dégage sur scène ;)

    • Hibike! Euphonium : Oui pour le subtext yuri. Il est déjà présent dans l’ED plus ces contacts, dialogues et non-dits. Ils te font facilement oublier la présence de Taki-sensei et d’ailleurs il y a une bonne fic qui t’y aide avec une très bonne réinterprétation (plausible en plus). Il y en a quelques une pas mal, mais il vaut mieux les lire après histoire de voir ce qu’elles réinterprètent sans te spoiler (il y a vraiment des passages qu’il faut “vivre” avant).

      Parce que sinon, ça n’a rien à voir avec K-ON!. Mais rien quoi. Elles sont principalement quatre à l’affiche mais c’est pas du tout le même genre de club, et ici elles ne savent pas “ani-magicalement” bien jouer d’entrée. Il y a un concours en vue, il y a des sélections, tout le monde ne joue pas (même dans les quatre). Il y a de la frustration, de l’effort, très palpable, très visible dans ce qu’on nous montre et aussi dans ce qu’on entend. J’ai pas vraiment l’oreille musicale mais tu sens bien la différence entre le premier épisode et le dernier. Et on voit les efforts entretemps. Et ça fait une boucle à un certain niveau et c’est beau et c’est juste l’animé de la saison.

      En gros ^^;
      Tiens a priori j’ai regardé Tari Tari. Mais alors le blanc que je fais dessus oO Pourtant j’y avais mis 8, j’avais du apprécier ^^;

      Niveau spontanéité, désolée, ma mémoire ma joué des tours. Enfin, c’est ouvert à interprétation parce que ça se rejoint, ils disaient surtout que ça manquait de vie. Mais comme je disais, sur ce concert tu es obligé de calculer les choses au millimètre. Après il est vrai que les symphoniques sont plus “chauds” dans le sens où l’orchestre apporte vraiment une autre dimension. Là cet acoustique il amène vraiment diverses réinterprétation avec divers styles. Et ça reste intéressant pour ça.
      Après j’admets que je n’ai pas trop aimé le duo avec Suara parce qu’en fait je trouve que leurs voix ne vont pas bien ensemble, Nana est trop puissante et Suara trop douce. Mais vraiment quoi, c’est à peine si tu l’entends quand elle chante seule alors à deux… Elle va super bien avec Okui Masami par contre (Nana, pas Suara).

      Et sinon c’est aussi pour ça que j’aime bien les concerts de Tamura Yukari : elle est tarée. Depuis que je l’ai vue se marrer en chantant “Little Wish ~lyrical step~” je suis fan ^^ Ça lui arrive moins maintenant mais je suis toujours fans de ses MCs où elle prend le public à parti, ou alors trolle ses mascottes comme pas possible. Quand c’est pas elle qui se fait troller ^^

      Dreams Come True j’ai jamais accroché en fait. Ni sur Ayu mais ce que tu dis se ressent aussi sur les concerts de Namie, d’autant que c’est tout le temps que des chansons, les MC elle connait pas ^^;

  2. J’ai suivi ton conseil et ai regardé Hibike! Euphonium. Je me suis enchaîné les 13 épisodes en 2 jours, ce qui en général en dit long sur mon appréciation d’un animé ^^

    Les dessins : J’ai trouvé l’animation vraiment fluide et jolie, et les expressions des personnages étaient vraiment juste.
    La musique : J’aime bien les trucs orchestraux, mais là j’ai trouvé qu’on en entendait pas assez du coup. L’épisode 13 m’a un poil déçue à ce niveau-là, surtout quand ils coupent la musique pour passer aux dialogues. Je trouve ça un peu dommage, surtout quand on a quand même passé 12 épisodes à nous montrer les répétitions ^^’ Sur ce point, j’ai préféré Tari Tari, où la musique était plus présente à mon goût (t’as vu, je fais tout pour que tu le revois :p)

    L’histoire : C’est crédible, ça passe bien et on s’ennuie pas. Par contre au bout de 13 épisodes, je me suis dit que je regarderais pas une saison 2 s’il y a et qu’il n’y a pas davantage d’évolution des personnages. Parce qu’il faut bien avouer que l’animé se concentre quasi uniquement sur le fameux concours, avec répétition sur répétition, du coup on ne sait pas grand-chose des personnages.

    Les personnages : Mes préférés sont Reina et Asuka.

    Au début, j’ai eu peur que Asuka ait un peu le rôle déglingué de la prof dans K-on, mais finalement ils n’en ont pas fait des tonnes et sont restés assez soft, ce qui était très bien.

    Reina, parce que c’est une tsundere et que je les adore ^^’

    Après, malheureusement, comme je le disais plus haut, à part Kumiko, tous les personnages sont peu développés, du coup on ne les voit pas assez. Reina c’est carrément des apparitions furtives au début, puis Asuka n’est pas vraiment mieux servie. C’est un peu le reproche que je ferai à l’animé. Il y a plein de personnages secondaires qui mériteraient d’être davantage développés…

    Pour en revenir sur l’aspect yuri, on peut dire que le subtext est très fort entre Kumiko et Reina, et trouve son apogée dans le fameux épisode 8. Pour le coup, j’ai trouvé ça très positif et joliment mis en scène (même si je ne m’attendais pas non plus à ce que ça débouche sur quelque chose de concret, faut pas rêver non plus…), mais je suis tombé des nues avec la révélation de Reina… Ma réaction : hein ? quoi ? gné ? D’où que ça sort ? Pendant 8 épisodes ils développent le subtext petit à petit, pour qu’on finisse par apprendre ça ? J’ai trouvé que ça sortait de nulle part et n’avait pas de sens, avant d’apprendre que c’était fidèle au bouquin (puisque c’est une adaptation).
    Pareil Kumiko/Shuichi. J’ai trouvé la relation Reina/Kumiko bien plus développée, et pourtant d’après ce que j’ai lu sur le net, dans le bouquin, Kumiko finit avec Shuichi. Arg. Du coup, je comprends le petit côté tsundere de Kumiko quand elle s’adresse à Shuichi. Tout s’explique. Ou pas.

    Car je capte pas : quel intérêt d’avoir développé le subtext yuri à ce point ? La relation Kumiko/Reina est bien plus développée et mise en avant que Kumiko/Shuichi (ou Reina/Taki, inexistant). A un certain moment, la mise en scène fait croire qu’elles vont s’embrasser. Va pas me dire que je suis la seule à l’avoir vu et que ce n’est pas fait exprès…

    Bref, c’est pour cela que j’indiquais aussi que je ne regarderais pas saison 2 s’il y a. Je trouve que ça se tient bien sur une saison, mais s’ils ne comblent pas les lacunes de la saison 1 (personnages secondaires pas assez développés, musique finalement pas si présente, intrigue relativement linéaire), et prennent la direction du roman dans la saison 2 niveau romance, ce sera sans moi ^^’

    Pour conclure, je lui donnerais un petit 7. J’ai globalement quand même bien aimé (malgré les critiques faites !), ça se laisse regarder facilement, mais je préfère Tari Tari, même si on était certes plus dans la chorale que dans la fanfare. C’était un peu moins technique, et au moins les personnages étaient bien plus développés, alors que l’animé n’était pas plus long. La musique était également bien plus marquante et mise en avant :)

    • Uwa, sacré réponse ^^;

      Mais je vois qu’on ne juge pas tout à fait cet anime sur les même choses, d’où ton 7 et mon 11 10.

      Et mon cerveau n’est pas actuellement en état de faire une réponse convenablement construite à tout ça. D’autant que j’ai faim ^^;

      Du coup je poste juste ça pour te faire patienter et bien te montrer que j’ai lu et je reviendrai plus tard. Genre dans deux jours, je serai plus reposé ^^; (choses à faire demain).

      Par contre Tari Tari, faudrait déjà que je le retrouve (sur mon 3TO je pense vu l’année) et aussi que je puisse prendre le temps. Toujours pas terminé Noein, mon Dieu. Tiens autant je vais faire ça, j’espère juste que cette histoire de dimension ou je sais plus quoi ne sera pas sur-compliquée.

  3. Bon, c’est le matin, je suis reposé (vive les boules Quiès), ça devrait aller. L’OST que j’écoute risque de perturber vu que j’écoute celle d’Hannibal TV par contre, haha ^^

    Je ne vais pas revenir sur le début de ton commentaire parce que ça rejoint globalement ce que je pense, je vais juste ajouter que oui, c’était du grand Kyoto Animation. Une des meilleures choses que j’ai vu d’eux depuis quelques années.

    Niveau personnages, c’est logique que Kumiko soit la plus développé, parce que perso je l’ai vu elle en MC principal. Les autres gravitent, sont importants pour son développement, mais c’est elle qu’on suit surtout et qui évolue le plus grâce aux autres.
    Logique donc que Reina soit laissée beaucoup au second plan au début car si elle est importante pour Kumiko, elle est une image de son passé et ne passe au premier plan que lorsque Kumiko trouve le “courage” de la réintégrer à son présent.

    Après les persos secondaires restent intéressants pour moi parce qu’ils disent beaucoup sans rien dire (pas certain d’être clair). L’exemple flagrant est Aoi. C’est développé sur la suite, mais incroyable tout ce qu’on peut voir avant avec son comportement, sa gestuelle, son regard. Et ils enchainent ça sur Asuka sur la fin. Malheureusement ici rien n’est dit, mais il est clair que quelque chose la chagrine (dans le sens la travaille) et si suite il y a (film ou TV), ce sujet sera certainement adressé.

    Pour l’aspect très poussé yuri, parce qu’il fait vendre? Je sais pas si c’est poussé ainsi dans les LN mais c’est une réalité qu’il ne faut pas oublier. Clair que si j’étais encore hésitant à l’épisode 7, l’épisode 8 m’a bien poussé dans le “j’achète”. On est tellement en manque de bonne choses (Sakura Trick ne compte pas) que quand c’est si bellement poussé (graphiquement et autre), on ne peut résister.

    Après au niveau des relations, j’admets que sur le coup, la révélation de Reina m’a aussi laissé WTF. Mais ça explique des choses, notamment pourquoi Reina est venue dans cette école, d’autant plus qu’elle admire aussi Taki professionnellement.

    Pour le Kumiko/Reina poussé ainsi (on va dire), je pense qu’ici la théorie des âmes sœurs spirituelles entre en jeu. Ils le poussent parce qu’elles le sont au niveau émotionnel, mais pas amoureux. Il y a une nuance, ça peut amener à des fics angst si un côté est amoureux, mais dans le cadre de la série (et donc des LN?) je le vois comme ça. Et personnellement ça ne me dérange pas plus que ça parce que ça fait tellement longtemps que je n’ai pas vu un (très) bon yuri que quelque chose d’aussi poussé ici me plait même si ça ne débouche sur rien, d’autant que j’ai aimé la série pour tout, et pas seulement ça.

    Après j’admets que parallèlement, je lisais cette fic (Heartbeats and Music Sheets – terminée) qui offre une interprétation différente des épisodes sur du vrai Kumiko/Reina. Donc j’étais toujours satisfait vu qu’elle était écrite en parallèle de la diffusion ^^

    Je pense avoir fait le tour… Juste que si suite, je pense qu’ils continueront sur la lancée des LN, d’autant que j’ai vu un hint de rapprochement Kumiko/Shuichi dans le fist bump.

    Et j’essaierai pour Tari Tari. Déjà je l’ai retrouvé (bien sur le 3To) et l’ai basculé sur le DD actuel, donc au moins je l’ai sous la main ^^

  4. Le yuri fait-il vraiment vendre au Japon ? Parce que quand on voit le nombre d’animés yuri qui sortent par an (1 ou 2 max), j’en doute en fait…

    Oui, j’avais bien compris que Kumiko était le personnage principal, et c’est peut-être ça qui m’a dérangée, car du coup, il y avait d’autres personnages secondaires auxquels j’avais davantage envie de m’attacher. Je vais encore comparer avec Tari Tari (oui je sais, c’est pas bien ^^’), mais Tari Tari avait l’avantage, pour moi, de ne pas se centrer sur un seul personnage mais sur 5. Du coup ça laissait au spectateur le choix de s’attacher à qui il voulait. Là en l’occurrence, si on n’aime pas Kumiko, autant faire l’impasse sur l’animé… Après je ne dis pas que je ne l’aime pas, juste que j’aurais préféré que les autres persos soient un peu plus mis en avant. C’est possible sur 13 épisodes, mais ce n’est pas le choix qu’ils ont fait. C’est le petit bémol de l’animé.

    Âmes sœurs spirituelles ? Je connaissais pas encore cette chose-là ^^’ Mais à défaut d’autre explication plausible pour ce yuri qui crève l’écran…

    Le subtext yuri ne me dérange pas, et je suis prête à accepter beaucoup de choses, à partir du moment où la fin de l’animé reste ouverte à ce sujet. Exemple, Mai Hime (oui, on fait avec les références qu’on a :p). Natsuki ne finit pas avec un mec, Shizuru non plus. Donc tout reste plausible/possible. Là, on nous sert du très beau subtext yuri (alors que dans les bouquins il n’est pas aussi fort) alors que l’héroïne finit avec Shuichi. D’où mon interrogation sur le pourquoi du comment. Après, j’aurais peut-être davantage apprécié le contenu yuri si je n’avais pas été au fait du contenu des bouquins. C’est peut-être ça qui m’a cassé un peu le truc (en plus de la révélation WTF de Reina). Cela dit, je vais lire la fanfic que tu as mis en lien. Comme tu l’as dit, elle t’a peut-être aussi un peu influencé positivement comme tu la lisais en parallèle, et moi, elle m’aidera peut-être mieux à accepter certaines choses :)

    T’as vu, j’ai encore fait un pavé. Mais bon, après tout, ça ne devrait pas te surprendre. J’aime écrire :p

    • Il y a plus de manga je pense, tous les Yuri Hime & co ne seraient pas sortis s’il n’y avait pas un marché. Après c’est vrai que niveau animés c’est un peu vide. Enfin, c’est vrai que tout ça part plus dans le shoujo-ai parfois, m’enfin il reste des titres avec vraies relations (je parle toujours des manga). Mon Dieu, que je souhaitais (souhaite toujours, espoir) une adaptation de Girl Friend malgré ses défauts.
      Et quand tu vois les posters dans les magazines du genre Megami Magazine (que je n’achète plus mais je dois en avoir 7 ans et je suppose que rien n’a changé), ça tease là dedans aussi, même si dans les séries il n’y a rien.

      Sinon je sais pas, il est possible que l’original mettait aussi le focus sur Kumiko? KyoAni adapte assez fidèlement en général, mais bon, là je peux pas dire, surtout pour tout ce subtext. Mmm, je vois que certains disent que ça a l’air assez différent. En même temps ils ont adapté un volume sur 13 épisodes, avec des choses prises dans un vol. de shorts stories si je suis bien? A là Sword Art Online en incluant les histoires de Progressive dans les arcs principaux (mauvaise comparaison niveau yuri ^^).
      Ou je ferai une pause dans mon roman actuel pour aller lire le début du LN pour en avoir le cœur net, ou je ferai ça après l’avoir terminé (dur d’en décrocher).

      Possible que ça ne soit pas le bon terme pour “âmes sœurs spirituelles”, surtout la partie spirituelle, mais c’est juste pour dire que tu peux être l’âme sœur de quelqu’un à un autre niveau qu’amoureux. Empirique ça fait pompeux ^^;

      Après sinon si tu mets les yuri googles à fond, y’avait du teasing dans Houkago no Pleiades… mais bien écrasé aussi par la suite. Après moi j’ai tendance à les mettre souvent hein. Bien que c’est marrant parce qu’autant j’adorais les interactions Magbaredge/Mizusaki dans Aldnoah.Zero (que la chara-designer shippait aussi) ou Minami/Anya dans iM@S Cinderella, autant dans d’autres séries qui s’y prêteraient plus du genre KanColle où je pourrais shipper facile (je rigole seul du pun involontaire), ben rien ^^;

      Et pas de souci, j’aime lire. Mais répondre me perturbe quand c’est imposant ^^;

Leave a Comment