DVD Update : Aoi Hana

DVD Update : Aoi Hana
Je voulais faire cette page depuis un moment parce que Aoi Hana est une série que j’aime beaucoup. Et ça me permet aussi de terminer la lettre A et la première étagère de ma collection XD

Petite série shoujo-ai adaptée du manga du même nom de Shimura Takako qui voulait s’essayer au genre, Aoi Hana est pour moi un classique. On y suit les retrouvailles de Fumi et Akira après dix ans, la première revenant dans sa ville natale. Amies d’enfances qui ont bien changées physiquement, elles vont dans deux lycées différents relativement proches mais tous deux pour filles. La sexualité de Fumi nous est rapidement révélée et elle tombe vite sous le charme d’une élève plus âgée.

L’adaptation animée tourne essentiellement autour de cette histoire car courte avec 11 épisodes et le manga était toujours en cours à l’époque, il s’est d’ailleurs terminé en 2013 alors que la série date de 2009. La release s’étale donc sur juste 5 DVDs, tous avec un slipcover illustré par Shimura Takako. Chaque DVD vient avec une enveloppe contenant 4 cartes postales, dont deux font également office de livret.

Ci-dessus l’OP de la série, vraiment agréable. La série ne reprend toutefois que le début du manga, celui-ci allant beaucoup plus loin par la suite couvrant toute la période lycée et se concluant quelques années plus tard. Le gros plus de ce titre est qu’il est porté par les personnages, que Fumi n’est pas la seule avec cette préférence, que ce n’est pas qu’un “passage” pour elle et d’autres et que divers sujets/problèmes sont abordés.
Ce n’est pas parce que Fumi et Akira sont les personnages principaux qu’on ne voit qu’elles, bien au contraire. Le cast est immense, les personnalités intéressantes et les situations variées, ce qui fait que si l’on peut être insatisfait sur un point un autre va fort probablement nous convenir.

Comme je le dis à la fin de la page, la fin de la série me convient parce que c’est un bon point d’arrêt, mais la fin du manga m’a moins satisfait. Assez paradoxal parce que c’était ce que je voulais pendant longtemps… mais je pense que c’est la façon dont ça a été amené en fait. Quoiqu’il en soit, avec tout ce qu’elle a vécu dans la série niveau émotionnel, un happy end pour Fumi était nécessaire. Mais je reste d’avis qu’elle aurait pu en avoir un différent, tout aussi bien.

Du coup les personnages que j’ai eu le plus de plaisir à suivre (sorti de Fumi et son évolution) étaient la professeur et sa compagne. La présentation de cette dernière était bien amenée et l’acceptation par la famille de celle-ci aussi. J’aime bien les personnages adultes et dans une relation stable dans ce genre d’histoire, ça permet un ancrage sur le “ce n’est pas obligé d’être une phase” et la réalité. Pour ça que j’aime également la professeur dans Yagate Kimi ni Naru : )

Voilà pour ce petit retour dans le passé. On remontera un peu plus loin en fin de mois avec Jigoku Shoujo : )

Leave a Comment